lundi, juin 14, 2021
CAN 2021 Dans laffaire Guelor Kanga les accusations de - CAN 2021 : Dans l’affaire Guélor Kanga, les accusations de la RDC contre le Gabon ne sont pas suffisamment étayées
Gabon

CAN 2021 : Dans l’affaire Guélor Kanga, les accusations de la RDC contre le Gabon ne sont pas suffisamment étayées


L’attaquant gabonais Guélor Kanga © DR


Le verdict de la Confédération africaine de football (CAF), attendu dimanche 9 mai 2021, a été repoussé à dimanche prochain pour permettre à la RDC d’étayer davantage ses accusations.

Selon Patrick Lupika, journaliste à Digital Congo et correspondant de Canal Plus, les accusations portées par la FECOFA, la Fédération congolaise de football, à l’origine de la plainte, ne sont pour l’heure pas suffisamment étayées pour entraîner la disqualification de la sélection de gabonaises à la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se déroulera au Cameroun en 2022.

« Les éléments présentés par la Fecofa ne sont pas suffisants probants pour disqualifier le Gabon. Pour des raisons d’équité, la RDC a été invitée à fournir les éléments complémentaires comme l’acte de naissance du joueur, copie du passeport congolais du joueur ou même permis de conduire qui sont tous introuvables jusque-là », a confirmé le journaliste sportif sur sa page Facebook.

En clair, les éléments avancées par la RDC pour tenter d’obtenir, sur tapis vert, la disqualification de l’équipe du Gabon ne sont ni probants ni convaincants. D’où le report d’une semaine octroyé par la CAF à la FECOFA avant qu’elle ne rende sa décision.

Pour rappel, éliminée par le Gabon (0-3) lors des qualifications pour la CAN 2021, la RD Congo a saisi la Confédération africaine de football (CAF) en accusant le milieu de terrain gabonais Guélor Kanga de falsification d’identité. La Fédération gabonaise (Fegafoot) a réagi en transmettant à la CAF un « mémoire responsif » qui « apporte toutes les preuves irréfutables et formelles du parcours sportif en club et de l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kaku au sein de la sélection nationale A du Gabon conformément aux dispositions réglementaires de la CAF et du code civil ».

La Fegafoot assure « avoir foi en la CAF afin de préserver le jeu équitable et le fair-play d’une qualification du Gabon à la CAN 2021 obtenue de manière claire sur le terrain ».



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :