lundi, mai 10, 2021
RDC : campagne de dépistage massif pour la prise en charge des patients présentant des comorbidités liées au Coronavirus
Afrique

Sud-Kivu : les autorités sanitaires sensibilisent la population sur le vaccin contre la COVID-19


Les autorités sanitaires de la province du Sud-Kivu appellent la population cible à se préparer pour recevoir le vaccin AstraZeneca contre la COVID- 19. Parmi ces personnes, il y a le personnel médical, les personnes âgées de plus de 55 ans et les agents sociaux qui sont en contact permanent avec la masse.

La division provinciale de la santé assure que ce vaccin n’est pas obligatoire. Dr Claude Bahizire, en charge de la communication à la division provinciale de la santé au Sud-Kivu précise que les enfants de moins de 18 ans ne sont pas concernés par cette vaccination :

« Les enfants de moins de 18 ans, les jeunes ne sont pas concernés par ce vaccin, ce qui fait que les parents devraient être apaisés par ce que, on n’aura pas à vacciner dans les écoles. C’est sûr que nous, on ne commence pas le 19 Avril en province, mais ce qui est vrai est que nous allons vacciner contre COVID- 19 dans la province du Sud-Kivu. »

Selon lui, le Sud-Kivu a été aligné aussi parmi les provinces qui doivent vacciner au premier tour. « Donc, c’est pour dire que la population cible du Sud-Kivu doit déjà se préparer pour recevoir ce vaccin. On commence d’abord par toutes les personnes âgées de plus de 55 ans, on prend le personnel de santé. Nous avons aussi ajouté les professionnels sociaux. Ce sont les gens qui sont en première ligne en contact avec la population comme les agents des organisations non gouvernementales, les humanitaires, agences des Nations unies », a poursuivi le médecin.

Il insiste sur le fait que n’est pas obligatoire, il est conseillé à cette catégorie de personnes afin d’éviter le risque. « Mais c’est que nous devons préciser par rapport à ce vaccin c’est que, il n’est pas obligatoire, mais nous conseillons à cette catégorie de personnes de faire un effort pour se faire vacciner afin d’éviter le risque », a-t-il poursuivi.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :