lundi, avril 19, 2021
Nord-Kivu: Environ 1000 cas de violences sexuelles enregistrés de janvier à novembre de cette année à Butembo (officiel)
Afrique

Insécurité à Beni : une messe au stade Matokeo pour implorer l’intervention divine


Une messe a été organisée jeudi 8 avril dans la matinée sur initiative de plusieurs organisations de la société civile au stade Matokeo à Butembo. Différentes confessions religieuses y ont pris part.

Les organisateurs font savoir que ce culte a été organisé pour demander l’intervention divine pour le retour de la paix dans la région de Beni où des massacres récurrents sont enregistrés.

La plupart des participants à cette messe était habillés en noir, symbole de deuil.

Pendant ce temps, les militants de la LUCHA organisent un sit-in depuis mardi au monument historique de Butembo.

Pour sa part le maire de la ville de Butembo, Sylvain Kanyamanda, qui dit compatir avec les victimes des massacres, appelle les manifestants à faciliter la reprise des activités dans la ville. Depuis lundi, la ville est presqu’à l’arrêt. Aucune activité dans la ville. Les commerces, les écoles, les institutions sont fermées pour la plupart.

Des organisations de la société civile du Nord-Kivu appellent à observer «10 jours sans activités» pour protester contre les massacres des civils à Beni.

Le maire invite également les opérateurs économiques à ouvrir leurs portes, pour éviter le pire dans la survie de la population.

A travers la ville, les éléments de la police sont actuellement visibles dans plusieurs endroits de la ville.

 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :