dimanche, avril 18, 2021
07 avril 2021 Cyril ONAt - CYRILLE ONA n’a reçu aucun mandat pour parler au nom de la diaspora gabonaise de France
CYRIL ONA - Image extraite de la vidéo diffusée LE 6 AVRIL 2021
ActualitéFrance

CYRILLE ONA n’a reçu aucun mandat pour parler au nom de la diaspora gabonaise de France

Hier, en fin de journée, est apparue sur les réseaux sociaux, une vidéo dans laquelle Cyrille Ona déclare soutenir le retour au Parti démocratique Gabonais (PDG) de René NDEMEZO’O Obiang, son parent, au nom de la diaspora. Mais CYRILle ONA n’étant détenteur d’aucun mandat de la part d’un quelconque groupe de Gabonais résident en France, sa démarche est personnelle.

07 avril 2021 Cyril ONAt - CYRILLE ONA n’a reçu aucun mandat pour parler au nom de la diaspora gabonaise de France
CYRIL ONA – Image extraite de la vidéo diffusée LE 6 AVRIL 2021

Cyrille ONA, Delmont NGAYIS OTOUNGA et d’autres avaient créé en France, un mouvement politique dénommé Cohérence démocrate’. Auparavant, il avait été un membre éminent de la fédération PDG de France, qu’il a quitté ensuite pour rejoindre le CLR de Jean Boniface Assélé après les élections présidentielles de 2016.

Pendant la campagne présidentielle de 2016, moi, Anne Marie DWORACZEK-BENDOME, j’ai mis en place, avec l’aide de l’ancien Consul-Général du Gabon en France, Jean-Louis Kombila, un mouvement politique pour soutenir la réélection de Monsieur Ali Bongo Ondimba dénommé ‘Force Citoyenne de la Diaspora (FCD), il sera le président de ce rassemblement. Après la réélection d’Ali Bongo, ‘Force Citoyenne de la Diaspora’ disparaissait tout naturellement et chacun retournait à ses occupations.

Aux élections législatives et locales de 2018, Cyrille Ona était candidat dans le  canton Mveze Ntem 1, district de Meyo-Kye à Bitam chez lui

La politique du ventre

Étonnant donc de voir sur les réseaux il y a moins de 2 mois, quand il s’est agi pour le président Ali Bongo de nommer 15 sénateurs, une vidéo de Cyrille Ona, s’exprimant, non pas en son nom propre, il a tout fait le droit, mais de celui de la diaspora avec photo de FCD, pour demander un poste de sénateur pour les gabonais de l’étranger.

Opportunisme

Le 28 février 2015, quand  René Ndemezo’o Obiang alors député de Bitam démissionne du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) pour aller grossir les rangs de l’opposition incarnée par Jean Ping, Cyrille Ona, parent et homme politique et membre de la diaspora favorable à M. Ali Bongo Ondimba restera silencieux.

Aujourd’hui que le même René Ndemezo’o Obiang fait marche arrière et revient au sein du parti présidentiel (la mangeoire), Cyrille Ona vient soutenir sa démarche publiquement au nom de la diaspora.

IMPOSTURE

La Vidéo en date du 6 avril 2021, est une démarche personnelle de Cyril Ona envers René Ndemezo’o Obiang, la diaspora n’a rien à y voir.  En tant que citoyen gabonais, homme politique, il a droit d’exprimer librement ses prises de position, mais de grâce, qu’il ne le fasse pas en utilisant le mot ‘diaspora‘ comme un camouflage pour avancer ses pions. Quoi, le nom de Cyrille Ona ne suffit pas ? Ne pèse pas assez pour se faire une place importante au niveau Gabon ?

Poids plume !

Quand sa voix porte, on se présente et on parle en son nom propre. C’est uniquement, dans le cas contraire que certains entrepreneurs politiques se déguisent pour user d’un subterfuge comme la ‘diaspora’, pour attirer l’attention sur eux. Cyrille Ona tout seul ne pèse pas assez lourd pour se faire une place importante au niveau de l’échiquier politique national, c’est pour cette raison qu’il a recourt à pseudo titre

DBNEWS
07 AVRIL 2021.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :