dimanche, avril 18, 2021
RDC : Julienne Lusenge recevra le Prix International Women of Courage du Département d’État des États-Unis
Afrique

RDC : Julienne Lusenge recevra le Prix International Women of Courage du Département d’État des États-Unis


Julienne Lusenge, présidente du conseil d’administration de l’ONG présidente de l’ONG Solidarité des femmes pour la paix et le développement intégral (SOFEPADI) et directrice du Fonds pour les femmes congolaises recevra le prix International Women of Courage du Département d’État des États-Unis pour son travail dans la lutte contre les violences basées sur le genre et la promotion des droits des femmes et des filles dans les situations de conflit.

C’est ce qu’annonce le Département d’État des États-Unis dans un  communiqué publié ce vendredi 5 mars.

Maintenant dans sa 15e année, le prix international du courage féminin (International Women of Courage Awards ou IWOC) du secrétaire d’État récompense les femmes du monde entier qui ont fait preuve d’un courage et d’un leadership exceptionnels au service de la promotion de la paix, de la justice, des droits de l’homme, de l’égalité entre les sexes et de l’autonomisation des femmes – souvent au prix de grands risques et sacrifices personnels.

Le secrétaire d’État Antony J. Blinken organisera une cérémonie de remise des prix virtuelle au cours de laquelle la première dame, Dr. Jill Biden, prononcera une allocution spéciale.

Un prix d’honneur sera également conféré en cette occasion à sept femmes leaders et militantes d’Afghanistan qui ont été assassinées pour leur dévouement à la cause de l’amélioration de la vie des Afghans.

Portrait

Depuis 1978, Julienne Lusenge est la principale militante en République démocratique du Congo (RDC) qui lutte contre la violence basée sur le genre et en faveur de la promotion des droits des femmes et des filles dans les situations de conflit. En 2000, elle a créé Solidarité féminine pour la paix et le développement intégral, la principale organisation congolaise au service des droits des femmes et des filles contre l’impunité de la violence sexiste.

« Le témoignage véhément de Julienne a contribué à l’adoption d’accords internationaux tels que la résolution 1820 de l’ONU, qui reconnait la violence sexuelle comme arme de guerre. Julienne a touché la vie de millions de femmes de toute la RDC, et attiré l’attention de la communauté internationale pour susciter une prise de conscience et de mesures face à l’ampleur de la violence sexuelle qui ébranle les communautés en RDC », indique le communiqué du Département d’État des États-Unis.

La présidente de l’ONG Solidarité des femmes pour la paix et le développement intégral Julienne Lusenge a déjà été plébiscitée par l’ONU, sur la liste de vingt femmes influentes au monde en 2019. 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :