A la uneSports

Le stade du 4-août suspendu

La cuvette du stade du 4-août est hors-jeu pour ne pas affirmer qu’elle n’abritera plus de matchs de football des compétitions internationales jusqu’à nouvel ordre. En effet, dans une correspondance en date du mardi 2 mars 2021, la Confédération africaine de football (CAF) suspend le stade du 4-août. Ce qui fait que tous les matchs à domicile des Etalons en éliminatoires de la CAN Cameroun 2021, qui se jouera en 2022 et de la Coupe du monde Qatar 2022, vont se jouer désormais sur le terrain d’un autre pays. C’est le cas également pour le club de SALITAS FC qui est engagé dans la phase de groupes de la coupe de la Confédération de la CAF dont les premières rencontres débutent ce mois de mars. Et depuis le mercredi 3 mars 2021, la Fédération burkinabè de football (FBF) travaille à trouver la meilleure alternative possible pour les matchs à domicile des Etalons et de SALITAS FC. Il faut rappeler que le Burkina, de même que bien d’autres pays, avaient été alertés par les instances du football international de mettre aux normes leurs stades sous peine de les voir frappés de suspension. C’est dans ce sens qu’en février 2020, l’ancien ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou, avait fait savoir qu’un budget de 10 milliards de FCFA était prévu pour la réhabilitation du stade du 4-août.

 

A.B

 

 

Quelques points pour être conforme aux normes exigées:

 

–  Des tribunes avec sièges numérotés

– Un terrain d’une longueur minimum de 100 m voire 110 m maximum ; largeur minimum 64 m et maximum 75 m et le terrain doit être équipé d’un système de drainage.

-Deux bancs de touche couverts, chacun avec des sièges pour au moins 14 joueurs situés à au moins 5 m de la ligne de touche

– le stade doit être équipé de 6 mâts permettant à 6 drapeaux d’être hissés

– L’éclairage doit être aux normes, horizontal minimum et 1 200 lux doivent être fournis sur tout le terrain. C’est important pour la couverture audiovisuelle en haute définition. L’exigence d’une alimentation de secours indépendante capable de fournir un éclairage d’une intensité équivalente instantanément et sans interruption

– Deux vestiaires équipés chacun de 5 douches, de 5 toilettes individuelles, de sièges et casiers pour 25 joueurs, 1 table de massage, 1 tableau tactile (tableau blanc, tableau à feuilles mobiles avec stylos), eau chaude et froide, une bonne ventilation ou climatisation.

– De bons vestiaires pour les arbitres avec les exigences minimales suivantes : 1 douche, 1 toilette de 4 sièges, 4 casiers, 1 bureau, 1 connexion internet, bonne ventilation ou climatisation, 1 réfrigérateur, 1 tableau tactile, 1 trousse de premiers secours, 1 panneau électrique de changement de joueurs. En plus, le stade doit garantir un accès direct, privé et sécurisé pour les équipes et les arbitres, de leurs vestiaires jusqu’au terrain de jeu.

– Le stade doit avoir une salle de conférence réunion (en cas de crise) pour accueillir au moins 20 personnes et des chaises et tables disposées en forme de U.

– Des places de stationnement pour un minimum de 2 autocars et 10 voitures pour les équipes et les officiels du match et également une aire de stationnement pour les supporters.

– 1 infirmerie pour les joueurs et 1 autre infirmerie pour les officiels dotées de matériels bien déterminés, 1 salle de contrôle antidopage

– Le stade doit être d’une capacité d’au moins 10 000 sièges, doté d’un système de hauts parleurs qui couvrent à la fois l’intérieur et l’extérieur du stade

-Le stade doit être doté d’un accès et de places adaptées aux spectateurs handicapés

– Il faut une position centrale pour la tribune de presse. Toutes les places assises doivent être équipées de pupitre et munies d’une prise électrique et de prises de téléphone/ connexion internet. Obligation d’avoir une salle de conférence de presse et équipée d’une plateforme pour caméra, d’une estrade, d’un système de sonorisation et d’au moins 50 sièges.