Législatives en Côte d’Ivoire: une campagne à l’heure de l’apaisement
Afrique

Législatives en Côte d’Ivoire: une campagne à l’heure de l’apaisement



Passation

© Abidjan.net par Atapointe

Passation de charges à la Direction générale de la Sodexam
La salle de conférence de la Direction de la Sodexam a abrité ce jeudi 17 janvier 2019, la cérémonie de passation de charges entre le Directeur général sortant Georges Philippe Ezaley et le Directeur général entrant Jean-Louis Moulot.

Dernier jour de campagne en Côte d’Ivoire, avant les législatives de samedi. 4mois après une présidentielle boycottée par les adversaires d’Alassane Ouattara, elles marquent le retour aux urnes des opposants. Le PDCI s’est ainsi allié à EDS, la plateforme des pro-Gagbo dans de nombreuses circonscriptions. Par exemple à Grand Bassam, ville côtière au sud-est d’Abidjan, où l’ancien maire Georges Ezaley, évincé de l’hôtel de ville par le RHDP après un scrutin houleux fin 2018, compte prendre sa revanche sur le parti présidentiel.

Avec notre envoyé spécial à Grand Bassam, François Mazet

Déclaré battu après une élection municipale rejouée, des accusations de fraudes, des violences et un recours repoussé par le conseil constitutionnel, Georges Ezaley s’est mis au diapason d’une campagne législative qui se déroule jusque-là sans incident majeur.

A Grand Bassam comme partout, dit-il, l’heure est à l’apaisement. « Je n’aime pas revenir sur le passé, c’est ce que j’ai dit tout au long de cette campagne. J’ai même pardonné. »



Avec Abidjan.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.