jeudi, mai 6, 2021
Afrique

Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité prône la cohésion et la paix autour des élections législatives


Bonon – Le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, à travers le Cadre permanent d’échanges sur les questions sécuritaires (CPEQS), a réuni à la sous-préfecture de Bonon, les autorités coutumières, religieuses, politiques ainsi que les leaders communautaires et de jeunes en vue de les sensibiliser à la bonne tenue des élections législatives du 6 mars 2021.

Il s’est agi, pour l’émissaire Kouassi Kouadio Bertin, d’exhorter les populations de Bonon à bannir la violence pendant ces élections, en les encourageant à renforcer davantage la cohésion sociale, à cultiver la paix, gages de stabilité.

Pour cela, il a recommandé aux chefs de villages la neutralité vis-à-vis des candidats. « Le chef a l’obligation d’accorder une audience à tous ceux qui désirent le rencontrer, mais il lui est défendu de donner un avis public en faveur d’un candidat », a affirmé Kouassi Bertin, chargé d’études au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, au cours de la rencontre qui a eu lieu vendredi 25 février 2021.

Le préfet Yapi Claude Ogou a rappelé qu’avant, pendant et après les élections, la vie doit poursuivre son cours normal à Bonon. Il a dit savoir compter sur les derniers remparts de l’administration que sont les chefs de villages ainsi que les divers leaders à accepter de restituer aux populations le message des autorités.

osr /kkf/kp



Avec Abidjan.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :