dimanche, avril 18, 2021
Kinshasa : pas de rentrée judiciaire à la Cour des comptes
Afrique

Kinshasa : pas de rentrée judiciaire à la Cour des comptes


La rentrée judiciaire à la cour des comptes n’aura pas lieu lundi 1er mars comme le prévoit la loi organique de cette institution. Selon l’avocat général près la Cour des comptes, Nathalis Mbumba Nzuzi, cette activité n’a pas eu lieu, parce que le Président de la République, Félix Tshisekedi, n’a pas encore nommé de nouveaux animateurs. 

« Pour qu’il y ait rentrée judiciaire au niveau du Conseil supérieur de la magistrature de la Cour des comptes, il faut que tous les membres de la Cour de compte prêtent serment devant le Chef de l’Etat, et que ce dernier nomme les nouveaux animateurs de la Cour de compte. A ce jour, le Chef de l’Etat n’a pas encore nommé les nouveaux animateurs », faut-il remarquer. 

Il indique que ce sont ces nouveaux animateurs qui devraient convoquer cette rentrée judicaire. 

L’article 6 de cette loi stipule que l’année judiciaire à la Cour des comptes commence le premier jour du mois de mars de l’année civile et se termine le 28 février de l’année suivante. 

L’avocat général près la cour des comptes, Nathalis Mbumba Nzuzi, exhorte personnellement le Chef de l’Etat à se pencher sur le dossier de la non- opérationnalité de cette juridiction financière qui a pour vocation de l’aider dans son combat contre les antivaleurs et la mauvaise gouvernance étatique. 

« Le parquet général près la Cour des comptes, a pour mission de rechercher toutes les infractions des fautes de gestion, que commettent tout agent public de l’Etat, dans l’exercice de leurs fonctions, pour les déférer devant la Cour », indique-t-il. 



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :