lundi, avril 19, 2021
8 mars 2021 Fond Noir 2048x1152 Pixels 1 - Une énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés
Énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés
ActualitéAfrique

Une énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés

Mondong Nkuantoma à Bata, une série d’explosions dans une caserne militaire en Guinée équatoriale a tué au moins 20 personnes et blessé plus de 600 autres, dans l’après midi du dimanche 7 mars 2021, ont annoncé les autorités du pays.

8 mars 2021 Fond Noir 2048x1152 Pixels 1 - Une énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés
Énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés

style000 - Une énorme explosion dans un dépôt de munitions en Guinée équatoriale fait 20 morts et 600 blessés

Le président de la République, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a déclaré dans un communiqué lu à la télévision d’État que l’explosion était due à la « manipulation négligente de dynamite » dans la caserne militaire située dans le quartier de Mondong Nkuantoma à Bata. Il a dit que l’explosion s’est produite à 16 heures (heure locale). « L’impact de l’explosion a causé des dégâts dans presque toutes les maisons et bâtiments de Bata« , a déclaré le président dans un communiqué.

Les autorités à pied d’oeuvre 

Un premier communiqué émanant du ministère de la Défense, publié dimanche soir, faisait état d’un incendie dans un dépôt d’armes de la caserne qui  avait provoqué l’explosion de munitions de gros calibre. Il a déclaré que le bilan provisoire était de 20 morts et 600 blessés, ajoutant que la cause des explosions ferait l’objet d’une enquête approfondie.

La Guinée équatoriale est un petit pays d’Afrique central qui compte 1,3 million d’habitants, situé entre le Cameroun au nord et le Gabon à l’est, ancienne une colonie Espagnole, indépendante depuis 1968.

L’incendie a été maîtrisé

La télévision d’État a montré un énorme panache de fumée s’élevant au-dessus du site de l’explosion alors que la foule s’enfuyait en criant « nous ne savons pas ce qui s’est passé, mais tout est détruit . »

Le ministère de la Santé a appelé les donneurs de sang et les agents de santé bénévoles à se rendre à l’hôpital régional de Bata, l’un des trois hôpitaux traitant les blessés.

Le ministère santé, dans un tweet, a expliqué que ses agents soignaient également les blessés sur le site direct de la tragédie et dans les installations médicales, mais craint que des personnes soient toujours portées disparues sous les décombres.

DBNEWS
8 MARS 2021

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :