vendredi, juillet 23, 2021
Congo/Infrastructures : Inauguration du nouveau siège du Parlement
Afrique

Congo/Infrastructures : Inauguration du nouveau siège du Parlement



Congo/Infrastructures : Inauguration du nouveau siège du Parlement

BRAZZAVILLE, 04 MARS (ACI) – Le nouveau siège du Parlement congolais, fruit de la coopération sino congolaise, a été inauguré, le 3 mars, à Brazzaville, par le Chef de l’Etat congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso,  en vue d’améliorer les conditions de travail des parlementaires et de leurs collaborateurs.

Don de la Chine, le nouveau siège du Parlement est construit sur un terrain de 47.000m² pour une surface bâtie de 9.013m². Les travaux de construction de ce bâtiment R+3 qui ont duré trois ans, ont coûté  plus de 34 milliards Fcfa.  Ce bâtiment est subdivisé en trois zones à savoir l’Assemblée Nationale, le Sénat et les aires communes aux deux chambres.

Le bloc de l’Assemblée nationale comprend un hémicycle de 500 places et des bureaux pour environ 360 personnes, tandis que celui du Sénat compte un hémicycle de 300 places et des bureaux pour environ 290 personnes. Soit un total d’environ 650 bureaux modernes.

Le rez-de-chaussée, est composé aussi bien pour l’Assemblée Nationale que pour le Sénat, entre autres, de sept salles de réunions de 50 personnes chacune, une salle de presse, deux salons Vip, deux salles de commissions permanentes et auxiliaires chacune, une salle de soins de santé.

On y trouve également un bureau pour l’Organisation des femmes parlementaires, une bibliothèque, une salle des archives du Parlement, des salles techniques, une salle de vidéo-surveillance, une salle audiovisuelle, une salle de sécurité et une salle polyvalente comportant un hall de banquet de 300 places.

Au premier niveau se trouvent 14 bureaux pour les commissions parlementaires, neuf pour les groupes parlementaires, 12 salles d’interprétation simultanée, deux salles de commande et une salle de contrôle de lumière, des salles techniques, une terrasse accessible et deux cafétérias.

Le deuxième et le troisième étages comportent des bureaux du président de l’Assemblée nationale, des vice-présidents, des questeurs, des conseillers, attachés, directeurs de cabinets, les directions administratives et financières, des salles techniques. Une suite présidentielle, une grande salle de réunions, des locaux techniques et des blocs sanitaires s’y trouvent également.

L’édifice est dressé sur une posture de 21 mètres de haut sur 6000m2 de surface, fondé sur 996 pieux. En outre, il est également mis en œuvre 350 tonnes d’aciers pour la structure métallique, 52.000 tonnes d’acier pour le béton armé, 9.600m² de baie vitrée pour les murs rideaux, 4.800 m² de murs en bois, 4.400 m² de marbre, et 4800 m2 de granit, 5700 m² de moquettes pour les revêtements du sol.

Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, satisfait de cette cité moderne, a indiqué qu’en dotant le Parlement congolais d’un siège longtemps attendu, avec une architecture moderne, M. Sassou-N’guesso et le président chinois, M. Xi Ji Ping, ont donné la meilleure illustration de leur ferme résolution à œuvrer au vrai rapprochement des peuples chinois et congolais.

Selon lui, la responsabilité de pionniers dans l’occupation de cette cité est de relever le défi de faire de ce cadre un lieu de réflexion, de prise de décision guidée par l’objectivité et l’intérêt général, ainsi qu’un lieu de vote des lois dans un esprit éveillé, critique en permanence est de faire prendre un bon départ afin que ce soit effectivement.

 « Le privilège de l’installation dans ce somptueux cadre, nous impose les obligations d’une bonne tenue et d’une forte inspiration », a-t-il dit.

Pour l’ambassadeur de Chine au Congo, M. Ma Fulin, la construction de ce nouveau monument historique de la coopération entre les deux pays est un acte qui va améliorer les conditions de fonctionnement des deux chambres et renforcer la capacité de gouvernance du Congo.

La première pierre de cet édifice a été posée en mai 2017 par le président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, en présence du Vice-ministre chinois du commerce, M. Qian Keming. Les travaux de ce nouveau siège ont été réalisés par l’entreprise chinoise Jiangsu provincial construction group corporation limited. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

 



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :