lundi, avril 19, 2021
appo bon - CGC : Comment l’Oprag a évité un procès couteux à l’Etat à Paris
Gabon

CGC : Comment l’Oprag a évité un procès couteux à l’Etat à Paris



DIG/ La tutelle exercée pendant plus d’un an par l’Oprag sur le Conseil Gabonais des chargeurs (CGC) n’a pas été un long fleuve tranquille.

Dans un entretien accordé au quotidien L’Union, le directeur général de l’Oprag, a révélé que l’Etat a échappé, de peu, à un procès à la Cour arbitrale de Paris, et qui lui aurait couté plusieurs milliards de francs.

Il s’agit d’un litige avec la société Africandesk, un mandataire basé en Belgique.

« Nous avons évite à notre pays un procès à la Cour arbitrale de Paris, procès que devrait intenter un mandataire du CGC basé en Belgique à la suite de l’acquisition et de la signature d’une convention de gestion d’une plate-forme BIETC, vide de toutes fonctionnalités adaptées à nos réalités.

Ce procès aurait coûté des milliards à notre pays s’il avait eu lieu. Nous nous sommes employés à négocier  avec Africandesk, car c’est de lui qu’il s’agit, qui a fini par être convaincu par nos arguments et notre position.

Le procès a été réglé amiablement et la partie gabonaise a été épargnée d’un procès« , a indiqué Appolinaire Alassa.

 



Avec Direct Infos Gabon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :