dimanche, avril 18, 2021
RDC : la jeunesse est prête pour relever le défi du développement national (Serge Onyumbe)
Afrique

RDC : la jeunesse est prête pour relever le défi du développement national (Serge Onyumbe)


La jeunesse congolaise est prête pour relever le défi du développement national, a affirmé jeudi 25 février, le coordonnateur de l’association « Jeune Ze vieux », Serge Onyumbe. « Il est incompréhensible, inadmissible que des jeunes compétents soient toujours mis sur la touche », se désole-t-il, lors de la séance de restitution du 34e session de l’Union africaine, organisée par le Forum national de la jeunesse (FNJ).

« Nous constatons qu’il y a la débrouillardise. C’est une volonté claire des jeunes de sortir du gouffre. Je vous rappelle que l’Etat congolaise est le plus grand entrepreneur qui a envoyé des enfants à l’école, que nous sommes. Nous avons fait nos preuves, nous avons nos diplômes, nos expériences professionnelles, il n’est pas compréhensible que les jeunes compétents que nous sommes restions sur la touche », a fustigé M. Onyumbe.

Il rappelle que la RDC a donné aux jeunes la formation, la compétence et l’intelligence à travers l’éducation.

« Nous devons à tout prix participer activement à la relance du pays. Je crois qu’ici, c’est une occasion, avec l’avènement de Sama Lukonde, de redorer la RDC avec la vision Union sacrée impliquera que nous ayons des jeunes véritablement rompus, vertueux, qui devront aider le pays à se relever. Dans tous les cas, c’est la nation congolaise qui gagne », a indiqué M. Serge Onyumbe.

L’un des sujets abordés au cours de cette séance de restitution du 34e sommet de l’Union africaine est la place de la jeunesse dans l’échiquier politique actuel.

A ce sujet, Serge Onyumbe pense que la jeunesse est « un ingrédient indispensable » pour la réussite du mandat de Félix Tshisekedi, à la tête de l’Union africaine.

Suivez M. Serge Onyumbe dans cet extrait sonore.

Son.  



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :