jeudi, mai 6, 2021
Obligation faite aux voyageurs africains a destination du Royaume Uni de - Obligation faite aux voyageurs africains à destination du Royaume-Uni de payer 1,4 million de francs CFA pour s’isoler pendant 10 jours dans une chambre d’hôtel : pourquoi les Gabonais en sont exemptés
Gabon

Obligation faite aux voyageurs africains à destination du Royaume-Uni de payer 1,4 million de francs CFA pour s’isoler pendant 10 jours dans une chambre d’hôtel : pourquoi les Gabonais en sont exemptés


L’aéroport international de Heathrow en Angleterre © DR


Les voyageurs en provenance de 17 pays africains sont concernés par cette mesure restrictive très restrictive, que beaucoup considèrent comme une véritable « tracasserie ».

C’est afin d’empêcher la propagation du nouveau variant de la Covid-19 que le Royaume-Uni a publié de nouvelles mesures d’entrée sur son territoire pour les voyageurs en provenance de 33 pays placés sur une « liste rouge » qui compte pas moins de 17 pays africains : Angola, Botswana, Burundi, Cap-Vert, République Démocratique du Congo, Eswatini, Lesotho, Malawi, Maurice, Mozambique, Namibie, Rwanda, Seychelles, Afrique du Sud, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe.

Les voyageurs en provenance des pays de cette « liste rouge » en partance pour le Royaume-Uni, devront payer plus de 1,3 million de francs CFA pour s’isoler pendant 10 jours dans une chambre d’hôtel pré-réservée. « Le non-respect des règles pourrait entraîner des amendes allant jusqu’à plus de 7,5 millions francs CFA, voire 10 ans de prison », indique le gouvernement britannique.

Une mesure qui vient s’ajouter à une autre qui, elle, concerne tous les voyageurs : en plus d’avoir un test négatif effectué 72h avant l’arrivée, « les voyageurs issus de cette liste rouge doivent également être testés les deuxième et huitième jours de la quarantaine ». Les personnes concernées doivent effectuer une pré-réservation sur un site web officiel géré par le gouvernement britannique.

Selon le Foreign office, le ministère britannique des Affaires étrangères, si le Gabon ne fait pas partie de cette liste rouge, « c’est en raison de la fiabilité et de la qualité de sa politique de tests contre le Covid-19 ». « Ce qui est très loin d’être le cas ailleurs en Afrique », précise une source diplomatique britannique.

De fait, l’OMS considère le Gabon comme l’un des pays africains les plus efficaces dans sa riposte face à la Covid-19. Il est notamment celui qui, par tête d’habitant, teste le plus sa population et où le taux de létalité (c’est-à-dire de mortalité dû au virus) est le plus faible.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :