lundi, mars 1, 2021
PIB La Chine pourrait depasser les Etats Unis des 2026 - PIB : La Chine pourrait dépasser les Etats-Unis dès 2026
Gabon

PIB : La Chine pourrait dépasser les Etats-Unis dès 2026


Le président chinois, Xi Jinping © DR


A l’heure où l’économie mondiale peine à s’extirper du gouffre, la Chine, elle, accélère. La deuxième puissance économique de la planète a annoncé, lundi, une hausse de 2,3 % de son PIB en 2020, faisant d’elle le seul grand pays à avoir échappé à la récession (lire notre article). Paradoxalement, c’est le pays d’où est parti la pandémie de Covid-19 qui en tire le plus profit. 

Premier pays touché par l’épidémie de Covid-19 il y a un an, la Chine avait alors connu un effondrement historique de son PIB au premier trimestre (-6,8 %). Mais l’activité a connu un rebond en forme de V depuis la sortie du confinement en mars et l’amélioration progressive des conditions sanitaires.

Au quatrième trimestre, la reprise a accéléré plus vite qu’attendu par les analystes, avec une hausse du PIB de 6,5 % sur un an, selon les statistiques nationales toujours sujettes à caution. La croissance chinoise retrouve un rythme comparable à celui d’avant la pandémie, principalement grâce à de fortes exportations et une croissance robuste des investissements en infrastructures et immobilier.

16,8 % de l’économie mondiale en 2020

Alors que l’Europe et les Etats-Unis surmontent beaucoup plus difficilement que l’Asie les difficultés de la crise sanitaire, celle-ci joue un effet « accélérateur » de la montée en puissance de la Chine dans l’économie mondiale. La Chine devrait avoir représenté 16,8 % du PIB mondial en 2020, selon Moody’s Analytics, soit un gain de 1,1 point en une seule année, une hausse inédite dans l’histoire récente. La part des Etats-Unis devrait, elle, rester à peu près inchangée à 22,3 %. « Le monde connaît des changements profonds jamais vus en un siècle, mais le temps et la situation sont en notre faveur », a récemment indiqué le président chinois Xi Jinping.

Ce sursaut chinois ne s’arrêtera pas une fois que les grandes économies commenceront à se redresser. Le PIB chinois devrait encore croître de 7,9 % cette année, bien plus fortement qu’aux Etats-Unis (+3,5 %) et que dans la zone euro (+3,6 %), selon les prévisions de la Banque mondiale. Du coup, l’écart se resserre plus rapidement que prévu entre les deux premières puissances mondiales. « Le Covid-19 devrait avancer de deux ans le moment auquel le PIB chinois dépasse le PIB américain, à 2028, et peut-être même à 2026 si l’appréciation du yuan se poursuit », note Rob Subbaraman, économiste chez Nomura.

Doubler le PIB d’ici à 2035

Lors du dernier plénum du Parti communiste chinois (PCC) à l’automne, le président Xi Jinping a livré son plan de bataille pour parachever la renaissance économique du géant asiatique : se projetant jusqu’à 2035 (il aurait 82 ans, soit l’âge de Joe Biden à la fin de son mandat), il a promis de doubler la taille du PIB d’ici là.

« Cela implique une croissance annuelle moyenne du PIB de 4,7 % entre 2021 et 2035, calcule Yifan Hu, chez UBS. En d’autres termes, la Chine entrera dans une ère de croissance moyenne, mettant l’accent sur une croissance qualitative après des décennies de forte croissance. » Le 14e plan quinquennal , dont les détails seront publiés en mars, identifie de nouveaux relais de croissance, mettant l’accent sur la demande intérieure, l’autosuffisance technologique, le développement des « smart-cities » et l’économie verte, ajoute la banque UBS.

(Source : Les Echos)



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.