jeudi, mai 6, 2021
RDC : campagne de dépistage massif pour la prise en charge des patients présentant des comorbidités liées au Coronavirus
Afrique

Nord-Kivu : risque de contamination au Coronavirus avec l’afflux des déplacés à Beni


La coordination de la protection civile dans la région se dit préoccupée face à la prise en charge humanitaire des déplacés qui tarde à venir. Dans une interview accordée lundi 4 janvier 2021 à Radio Okapi, elle se dit également préoccupée par rapport à la probabilité de contamination à la pandémie à Coronavirus au regard de la saturation des lieux d’accueil.

« Quoique les populations fassent la solidarité d’accueil de ces ménages des déplacés dans leurs familles, mais il y a la question de manger. Il y a la question de promiscuité. Avec cette question aussi de Coronavirus, nous pensons que c’est très grave s’il y a contamination », a prévenu le coordonnateur de la protection civile à Beni, Jean-Paul Kapitula.

Tout en félicitant les familles qui ont accueilli ces déplacés depuis leur arrivée massive dans la ville, il demande à toutes les synergies humanitaires de s’activer pour une assistance d’urgence à ces déplacés.

« D’abord, nous félicitons les familles d’accueil. Vous savez, la ville de Beni passe un calvaire, parce que nous vivons aux dépens de ces périphéries de la ville. Ces agglomérations environnantes de la ville de Beni, c’est eux qui nous fournissent à manger. Mais entre-temps, il y a des attaques partout : à l’Est, à l’Ouest, au Nord et au Sud. Donc Beni est maintenant enclavé. C’est vraiment une difficulté », a déploré Jean-Paul Kapitula.

Il appelle notamment le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) à aider les familles des déplacés.



Avec Radio Okapi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :