dimanche, janvier 17, 2021
Nord-Kivu : la centrale hydroélectrique qui alimente Beni et Butembo touchée par la foudre
Afrique

Nord-Kivu : la centrale hydroélectrique qui alimente Beni et Butembo touchée par la foudre


La centrale hydroélectrique de Ivugha qui alimente les villes de Beni et Butembo en énergie électrique a été touchée par la foudre lors de la pluie qui s’est abattue à Butembo lundi 11 janvier. C’est ce qui est à la base de la perturbation de la desserte en énergie électrique à Beni et Butembo cette semaine. Le lundi, ces deux villes ont été complètement dans le noir.  

Antony Claverie, chargé des opérations de l’Energie du Nord-Kivu (ENK), affirme que leur système de protection a été endommagé. Il indique que pour l’instant, ENK est dans la phase de diagnostic et de réparation afin de régler tous les problèmes constatés sur la ligne électrique.  

Il appelle les abonnés à la tolérance et à la patience.  

« Nous sommes sous tension. C’est ainsi que vous pouvez constater que, de temps à autre, nous couperons certains quartiers pour pouvoir justement diagnostiquer et réparer d’éventuels dégâts causés par cette foudre. Mais nous sommes confiants de vous dire que ce problème sera résolu au plus vite. Les réparations évoluent correctement. Nous sommes conscients que ça ne suffira pas pour nos usagers qui ont des activités commerciales et autres. Je pense que depuis lundi, vous constatez quand même que l’amélioration est déjà présente », assure Antony Claverie.  

« Cependant, ce sont des catastrophes naturelles pour lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Et ça arrive partout et partout au monde. Donc, sur ce point-là, je pense que la population peut être sereine et prendre son mal en patience ; donc, le message qui est à faire passer là, c’est que nous présentons nos excuses pour ce désagrément. Nous sommes conscients que ça puisse impacter certaines activités. Au moment où je vous parle, nous avons des équipes qui se relaient à la centrale jour et nuit pour pouvoir évoluer au plus vite », a-t-il poursuivi.  

ENK affirme qu’elle est également en contact avec des experts à l’étranger qui ont participé à l’installation de tout ce matériel hydroélectrique pour se rassurer justement de ne pas faire de fausses manœuvres et d’handicaper encore plus le réseau.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.