lundi, avril 19, 2021
Lhistorique du CHAN - L’historique du CHAN
Afrique

L’historique du CHAN



CHAN Historique Aigles locaux 150x150 - L’historique du CHAN

Aigles locaux Burkina Faso CHAN 2021 300x266 - L’historique du CHANPar Souleymane Bobo TOUNKARA

Bamako, 15 Janv (AMAP) L’idée de lancer le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) est née en septembre 2007 à Johannesburg, en Afrique du Sud, lors d’une réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF). Toutefois, il a fallu attendre 2009 pour voir la première édition se dérouler et l’honneur est revenu à la Côte d’Ivoire d’abriter la phase finale.

Le CHAN se déroule tous les deux ans, en alternance avec la Coupe d’Afrique des nations (CAN). La particularité du tournoi réside dans le fait qu’il est réservé aux seuls joueurs évoluant dans un club de leur pays. L’objectif visé par la CAF à travers le CHAN est de créer une belle vitrine pour les footballeurs des championnats africains et donner aux joueurs locaux une chance de s’exprimer au niveau international.

Pour l’édition inaugurale (22 février, 8 mars 2009), la Côte d’Ivoire a été unanimement choisie par le comité exécutif de la CAF face au Soudan et à l’Egypte. La phase finale s’est déroulée avec huit pays (la Côte d’Ivoire, la Zambie, le Sénégal, la Tanzanie, le Ghana le Zimbabwe, la RD Congo et la Libye), mais par la suite, l’instance dirigeante du football continental a décidé de porter le nombre de pays participants à 16.

Depuis 2014 et la 3è édition organisée en Afrique du Sud, le CHAN bénéficie de la reconnaissance de la FIFA qui l’a intégré dans les compétitions prises en compte dans l’établissement du classement mondial des pays. De son lancement à cette année, quatre nations ont inscrit leur nom au palmarès du CHAN : la RD Congo (2009, 2016), la Tunisie (2011), la Libye (2014), le Maroc (2018). La RD Congo détient le record du nombre de participations à la phase finale (4 sur 5) devant dix pays qui affichent chacun trois participations au compteur : le Mali, le Ghana, le Gabon, l’Angola, le Cameroun, le Maroc, le Nigeria, le Rwanda, la Zambie et la Libye.

Après cinq éditions, le Marocain Ayoub El Kaabi occupe la tête du classement des buteurs avec 9 réalisations (2018), devant le Zambien Given Singuluma (5 buts, 2009), le Sud-Africain Bernard Parker, le RD Congolais, Meshack Elia et le Nigérian Chisom Chikatara qui comptent chacun quatre buts.

Les cinq sélectionneurs vainqueurs du CHAN ont pour nom : Jean Santos Muntubile (RD Congo, 2009 avec la RD Congo), Sami Trabelsi (Tunisie, 2011 avec la Tunisie), Javier Clemente (Espagne, 2014 avec la Libye), Florent Ibenge (RD Congo, 2016 avec la RD Congo) et Jamal Selami (2018, Maroc avec le Maroc).

SBT (AMAP)

 

 



Avec AMAP

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :