dimanche, février 28, 2021
RDC : l’Assemblée nationale convoque la session extraordinaire le 5 janvier 2021
Afrique

La Prospérité : « Assemblée nationale, le Bureau d’âge visé par trois pétitions » !


Revue de presse du mercredi 13 janvier 2021.

C’est une contre-attaque de la part du Front commun pour le Congo (FCC) qui traverse des moments difficiles depuis la déchéance du Bureau Mabunda survenue au mois de décembre 2020, écrit La Prospérité.

Selon le quotidien, les députés de cette plateforme politique ont déposé lundi 11 janvier 2021, trois pétitions auprès du secrétariat administratif contre les membres du Bureau d’âge de la Chambre basse du parlement, par l’entremise d’un huissier de justice.

Les élus FCC accusent ce Bureau d’avoir violé l’arrêt de la Cour constitutionnelle, prolongeant son mandat, en insérant parmi les matières à traiter lors de la session extraordinaire, le contrôle parlementaire, au moment où les informations sur prétendue préparation d’une motion contre le premier ministre circulaient, ajoute 7sur7.cd

Le bureau d’âge de l’Assemblée nationale n’a pas tardé de répondre aux pétitions initiées contre lui par 140 députés FCC, indique Cas-info.ca, qui fait savoir que « le Bureau d’âge n’est nullement saisi de ces prétendues pétitions. Les accusations qui s’y trouvent sont fausses et non fondées. »

Le rapporteur du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale fait savoir que les pétitions initiées contre les membres dudit Bureau n’a aucun fondement juridique, complète Actu30.cd

Et 24h.cd de compléter : « Le bureau d’âge tient à assurer le Peuple congolais qu’il poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection et installation du nouveau bureau. »

A propos de ces pétitions, L’Avenir parle « d’un combat voué à l’échec. »

Le quotidien décortique : « Si c’est le bureau d’âge visé par les pétitions qui doit disparaitre, qui vont alors examiner ces pétitions ? C’est ici où cette démarche ne tient pas la route et ressemble davantage à un combat d’arrière-garde. Sinon, le règlement intérieur ne prévoit pas d’initier de pétitions contre le bureau d’âge. Mais que faire devant cette impasse ? Pour des analystes consultés par L’Avenir, cette initiative n’étant pas prévue par le Règlement intérieur, elle n’a donc pas de sens. Sinon, les députés du FCC auraient dû saisir la Cour constitutionnelle pour obtenir d’elle l’interprétation de quelques dispositions du règlement intérieur. »

Politico.cd fait parler le député PPRD François Nzekuye, qui affirme qu’il ne revient pas au Bureau d’Âge de juger du fondement des pétitions.

Juste à côté de l’Assemblée nationale, Forum des As renseigne que « ça se chuchote sur une pétition contre six membres du bureau du Sénat. »

UNPC, marché central et saut-de-mouton Pascal ouvert

Dans les faits de société, Laplumeinfos.net se focalise sur le discours du président intérimaire de l’UNPC, Gaby Kuba. Selon lui, « la main tendue de l’Union nationale pour la presse du Congo pour ses propres activités doit être révolue. »

Dans un autre fait de société, Dépêche.cd annonce que pour des raisons d’assainissement et de réhabilitation, le Marché central de Kinshasa sera fermé à partir du 20 janvier 2021. C’est la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka.

Compté parmi les 5 ouvrages qui devaient être inaugurés fin décembre dernier par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, le saut-de-mouton de la place Pascal, entrée Mokali, érigé sur le boulevard Lumumba, dans la partie Est de Kinshasa, a été ouvert à la circulation mardi 12 janvier 2021, renseigne pour sa part Actualité.cd

En sport, Congoprofond.net informe qu’à 4 jours du coup d’envoi de la 6e édition du championnat d’Afrique des nations (CHAN)/ Cameroun 2020, les Taifas Stars de la Tanzanie et les Léopards de la RDC se sont affrontés en match amical ce mardi 12 janvier à Dar-Es-Salam. Les deux équipes se sont partagées en famille (1-1).



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.