jeudi, juillet 22, 2021
Gabon : Fernand Ngoussi Mayangah prend ses fonctions à la tête de la Direction générale de la Dette
Gabon

Gabon : Fernand Ngoussi Mayangah prend ses fonctions à la tête de la Direction générale de la Dette


Le nouveau DG de la Dette, Fernand Ngoussi Mayangah, aux côtés du Secrétaire général du ministère de l’Economie, Edith Ekiri Mounombi épouse Oyouomi, jeudi janvier © Facebook/Fallys Gautier Moukagni


Nommé lors du Conseil des ministres du 22 janvier dernier en replacement d’Emmanuel Berre, le nouveau directeur général de la Direction générale de la Dette, Fernand Ngoussi Mayangah, a pris ses fonctions jeudi 28 janvier. Il sera chargé de restructurer la dette extérieure. Mais aussi de remettre de l’ordre dans la dette intérieure, un audit récent ayant montré qu’une partie substantielle de celle-ci était en réalité fictive.

Une semaine seulement après sa nomination en conseil des ministres, Fernand Ngoussi Mayangah a officiellement pris ses fonctions jeudi 28 janvier à la tête de la Direction générale de la Dette.

Il remplace à ce poste Emmanuel Berre, nommé conseiller auprès du ministre de l’Economie (lire notre article).

Fernand Ngoussi Mayangah aura pour mission de restructurer la dette extérieure et de la porter de 70 % du PIB – son niveau actuel – à 50 % 6 – l’objectif fixé par le président Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda.

« La dette est aujourd’hui à un niveau qui dépasse les 70 % du PIB (…) L’objectif qui a été fixé est de ramener l’encours de cette dette à un niveau acceptable (…) Il faut que dans les deux ou trois ans à venir le ratio dette sur PIB se situe autour de 50% », a déclaré l’impétrant.

La dette intérieure, l’autre priorité

Le nouveau DG de la Dette aura également pour mission de remettre de l’ordre dans la dette intérieure. Un audit toujours en cours mené par la task force a déjà démontré que les deux tiers de celle-ci étaient en réalité fictifs (lire notre article). Selon plusieurs sources, au gouvernement comme au sein de l’administration, c’est apparemment ce dossier qui a coûté son poste à son prédécesseur. Fernand Ngoussi Mayangah est prévenu.



Avec LaLibreville

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :