lundi, mars 1, 2021
Eleves - Coronavirus : L’UNICEF contre une nouvelle fermeture des écoles
Afrique

Coronavirus : L’UNICEF contre une nouvelle fermeture des écoles


- Coronavirus : L’UNICEF contre une nouvelle fermeture des écoles

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance met en garde contre une nouvelle année de perturbation scolaire.

«Alors que nous entrons dans la deuxième année de la pandémie Covid-19 et que les cas continuent de monter en flèche dans le monde entier, aucun effort ne devrait être épargné pour garder les écoles ouvertes ou mettre l’école en priorité dans les plans de réouverture», a déclaré Henrietta Fore, directrice générale du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), dans un communiqué mardi.

Selon l’UNICEF, le nombre d’enfants non scolarisés devrait augmenter de 24 millions, «à un niveau qui n’a pas été vu depuis des années et pour lequel nous nous sommes battus si durement». Pour cette agence onusienne, les écoles ne sont pas les principaux moteurs du coronavirus chez les enfants et en cas de fermeture, elles doivent être parmi les premières à rouvrir dès que les autorités commencent à lever les restrictions.

La fermeture des écoles n’étant qu’une mesure de dernier recours. «Si les enfants sont confrontés à une nouvelle année de fermeture d’écoles, les effets se feront sentir pour des générations à venir», met en garde Mme Fore. L’UNICEF appelle donc les pays à veiller à ce que les enfants, qui risquent de subir des violences dans leur foyer, qui sont tributaires des repas scolaires ou dont les parents sont des travailleurs essentiels, puissent poursuivre leur éducation dans leur classe.

La Covid-19 a entraîné la perturbation la plus grave de l’histoire des systèmes éducatifs mondiaux, empêchant plus de 1,6 milliard d’apprenants dans plus de 190 pays d’aller à l’école au plus fort de la crise, selon l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

 

 



Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.