dimanche, février 28, 2021
Coronavirus: le Maroc prolonge le couvre-feu pour deux semaines
Afrique

Coronavirus: le Maroc prolonge le couvre-feu pour deux semaines



Coronavirus: le Maroc prolonge le couvre-feu pour deux semaines

Coronavirus: le Maroc prolonge le couvre-feu pour deux semaines

Le gouvernement marocain a décidé mardi de prolonger jusqu’au 2 février le couvre-feu instauré depuis un mois pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus et de l’apparition de nouvelles souches du virus, selon un communiqué de l’exécutif. Ce couvre-feu en vigueur de 21h00 à 06h00 dans tout le pays est renforcé par l’interdiction des fêtes, des rassemblements et la fermeture des restaurants et commerces à 20h00.

Le ministère de la Santé a annoncé lundi que la première contamination par le variant britannique du virus avait été détectée chez un passager marocain arrivé d’Irlande dans le port de Tanger-Med à bord d’un bateau en provenance de Marseille.

A la suspension des liaisons avec la Grande-Bretagne, l’Afrique du Sud et le Danemark, s’est ajoutée cette semaine une interdiction des vols et des passagers en provenance d’Australie, du Brésil, d’Irlande et de Nouvelle-Zélande, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Le Maroc, pays de 35 millions d’habitants où l’état d’urgence sanitaire a été déclaré mi-mars, comptabilise au total plus de 460.000 cas de contamination, dont 7.977 décès, selon le dernier bilan officiel.

Le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, a fait état mardi d’ »une amélioration relative » de la situation épidémiologique tout en appelant à rester « vigilants », lors d’une intervention devant le Parlement.

« Il est tout à fait normal que la population s’interroge sur la date de lancement de la campagne de vaccination », annoncée depuis plusieurs semaines, a dit le Premier ministre en réponse aux critiques. « Nous sommes prêts (…) nous allons attendre car il y a une demande mondiale accrue sur les vaccins », a-t-il ajouté tout en soulignant que les producteurs n’arrivaient à pas « suivre la cadence ».

Les médias locaux parlent d’un « fiasco » en pointant un déficit de communication sur cette campagne destinée à vacciner 25 millions d’adultes.

Les autorités ont annoncé fin décembre avoir commandé 65 millions de doses des vaccins britannique AstraZeneca/Oxford et chinois Sinopharm. Une autorisation temporaire d’urgence a été délivrée début janvier au vaccin britannique.

Que pensez-vous de cet article?



Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.