mercredi, mars 3, 2021
Washington ouvre une présence « virtuelle » au Sahara occidental, avant un consulat
Afrique

Washington ouvre une présence « virtuelle » au Sahara occidental, avant un consulat



Washington ouvre une présence « virtuelle » au Sahara occidental, avant un consulat

Washington ouvre une présence « virtuelle » au Sahara occidental, avant un consulat

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi l’ouverture d’une mission diplomatique « virtuelle » au Sahara occidental, après avoir reconnu la souveraineté marocaine sur ce territoire disputé, en attendant un vrai consulat.

Donald Trump a annoncé début décembre à la surprise générale la reconnaissance de la marocanité de cette région désertique revendiquée par les indépendantistes du Front Polisario soutenus par l’Algérie. Il s’agit d’une contrepartie à la normalisation des relations entre le Maroc et Israël. Jared Kushner, le gendre et conseiller du président américain, a pris place mardi avec une délégation israélienne à bord du premier vol direct entre Israël et le Maroc, où il a signé une déclaration qui prévoit notamment l’ouverture d’un consulat américain à Dakhla, dans le sud du Sahara occidental. « J’ai le plaisir d’annoncer le début du processus pour établir un consulat des Etats-Unis au Sahara occidental », a tweeté jeudi le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. « Dans l’immédiat, nous inaugurons une mission diplomatique virtuelle », « qui sera suivie bientôt par un consulat fonctionnant à plein régime », a-t-il ajouté dans un communiqué, sans préciser de calendrier. « Cette présence virtuelle dépendra de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat » et donnera « une attention particulière à la promotion du développement économique et social », a encore dit le secrétaire d’Etat. Il a réaffirmé que Washington entendait « continuer à soutenir des négociations politiques pour résoudre les différends entre le Maroc et le Polisario, dans le cadre du plan d’autonomie présenté par le Maroc ».

Que pensez-vous de cet article?



Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.