vendredi, février 26, 2021
RDC : les réformes annoncées par le Chef de l’Etat doivent tenir compte de la population, affirme Nelly Muinga du FCC
Afrique

RDC : les réformes annoncées par le Chef de l’Etat doivent tenir compte de la population, affirme Nelly Muinga du FCC


Les reformes annoncées par le Président de la République devraient tenir compte de la population, a souhaité lundi 14 décembre, la députée nationale du Front commun pour le Congo (FCC), Nelly Muinga. L’élue du Kongo-Central réagissait au discours du Chef de l’Etat sur l’état de la nation, devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès.

« S’il y aura des réformes qui vont se faire dans tous les secteurs, j’aimerais qu’elles tiennent compte de la population. Je salue par exemple ce qu’il a dit davoir une académie de la Police nationale congolaise », a déclaré Nelly Muinga.

Elle soutient que Félix Tshisekedi a traduit ce qui a toujours été sa pensée, notamment quand il a parlé de la situation des députés.

« Les députés doivent servir leurs électeurs. Ce n’est pas comme nous le voyons aujourd’hui, où les députés pensent à eux-mêmes. Le Chef de l’Etat a dénoncé le comportement des Congolais », a estimé ce cadre du FCC.

Par ailleurs, la Société civile de la RDC qualifie de conciliateur le discours du Président de la République sur l’état de la Nation.

Selon elle, il faut que tout monde apporte sa pierre de contribution à l’édifice de l’Union sacrée de la nation que le veut Félix Tshisekedi.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.