dimanche, juin 20, 2021
«Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran
Afrique

«Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran



«Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran

«Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran

Coup d’envoi ce dimanche, en télévision, de la Saison Africa 2020 avec un programme court qui met en lumière la créativité africaine contemporaine. Oh ! AfricArt propose de découvrir 24 oeuvres d’art contemporaines, dont deux originaires de République démocratique du Congo, à 21h sur France 2 et TV5Monde.

Présenter en une minute trente un artiste et un pays à travers une oeuvre d’art, le pari pourrait sembler démesuré mais l’expérience du programme D’Art d’art a balisé la route, permettant à chacun d’emprunter cette porte d’entrée didactique et ludique vers un tout nouvel univers.

Ce dimanche sur France 2, sur le coup de 20h55, place à l’Afrique avec Oh ! AfricArt, programme court qui ouvre une fenêtre sur l’art contemporain africain, présenté par Elizabeth Tchoungui.

Une belle reconnaissance pour un secteur qui n’a de cesse d’étendre ses horizons et son aura à travers le globe. Il est loin le temps où les artistes d’Afrique et de la diaspora restaient cantonnés aux manifestations qui leur étaient spécifiquement dédiés. Aujourd’hui, l’art contemporain africain séduit les collectionneurs, s’immisce dans les foires internationales, se bâtit une réputation internationale et voit grimper sa cote. Comme le Ghanéen El Anatsui, et son oeuvre Sasa (2004). Installé au Nigeria, le sculpteur âgé de 76 ans est l’artiste africain le plus en vogue aujourd’hui.

En télévision et au fil des expositions

L’ambition du programme Oh ! AfricArt est double : « montrer, à travers la dynamique et la vitalité de sa scène artistique, une Afrique en mouvement qui écrit de nouveaux récits, un continent en pleine effervescence. » Et tracer des lignes de force, des points de convergence puisque chaque œuvre sera replacée dans le contexte géographique, social, culturel et politique qui l’a vue naître. « Il ne s’agit pas seulement d’une invitation au voyage : bien souvent, il est question de communauté de destins. L’ailleurs n’est pas si loin d’ici » insiste la présentatrice Elizabeth Tchoungui.

Yinka Shonibare 524x349 - «Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran

Les 24 artistes choisis pour ce programme court l’ont été selon trois critères: la diversité des thèmes explorés et de l’engagement politique, sociétal et environnemental des artistes ; la diversité des médiums utilisés (peinture, sculpture, photographie ou vidéo) et le respect des équilibres géographiques et linguistiques. Parallèlement, nombre de ces artistes figurent dans le programme d’expositions de la Saison Africa 2020.

Vingt-quatre œuvres, un continent

Tout commence avec Ghada Emer, l’Egyptien et le Ghanéen El Anatsui. Les téléspectateurs (ils sont entre 3,5 et 4 millions à cette heure-là) pourront ensuite découvrir les créations des Malgaches Malala Andrialavidrazana et Joël Andrianomearisoa; du Congolais Sammy Baloji (RDC); de Nu Barreto de Guinée-Bissau; de l’Algérienne Dalila Dalléas Bouzar; du Sénégalais Omar Victor Diop; de l’Ougandaise Stacey Gillian Abe; du Béninois Romuald Hazoumè; de la Tunisienne Mouna Karray ou du Soudanais Ala Kheir.

Billie Zangewa 524x394 - «Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran

Viendront ensuite la Marocaine Fatima Mazmouz; le Congolais (RDC) Maurice Mbikayi; la Gabonaise Myriam Mihindou; la Sud-Africaine Zanele Muholi (photo en noir et blanc); l’Éthiopienne Aïda Muluneh (photo en tête d’article), le Nigérian Emeka Ogboh, créateur de compostions sonores ; le Malien Amadou Sanogo, le Nigérian Yinka Shonibare (astronautes d’Afrique); l’Angolaise Ana Silva; le Camerounais Barthélémy Toguo; l’Ivoirien Ouattara Watts et Billie Zangewa du Malawi (photo ci-dessus). Rendez-vous est fixé chaque dimanche à 21h sur France 2 mais aussi sur l’antenne de TV5Monde. Les douze premiers seront diffusés entre ce dimanche et le 21 février 2021.

Et si certains s’étonnent d’un choix d’oeuvres très (trop) sages, les producteurs Tim Newman et Sonia Perrin préviennent : « si nous faisons une seconde série de 24 œuvres, nous irons vers des artistes moins consensuels ». Et des œuvres qui n’hésitent pas à briser les tabous et l’ordre établi, reflétant l’énergie, l’activisme et l’engagement d’une génération qui n’a pas froid aux yeux et s’oppose aux diktats et au pouvoir en place.

Zanela Muholi 524x327 - «Oh ! AfricArt»: L’art contemporain africain envahit le petit écran

Des documentaires et un opéra rock

Oh ! AfricArt est le premier programme audiovisuel en lien avec la Saison Africa2020, voulue par Emmanuel Macron pour célébrer les 54 États africains à travers tout le territoire français, de décembre 2020 à la mi-juillet 2021. Cette mise à l’honneur du continent se retrouvera dans tous les genres de programmes produits par France Télévisions: magazines, documentaires, fiction et spectacle vivant, sur les antennes linéaires comme sur le numérique.

Dans le cadre de son opération Coeur Africa, France Télévisions proposera ainsi le documentaire « Restituer l’art africain, les fantômes de la colonisation » réalisé par Laurent Védrine, ou encore l’opéra rock Le vol du Boli d’Abderrahmane Sissako, sur une partition de Damon Albarn, diffusé sur France 5 le 11 décembre prochain.

Pour rappel, la Saison Africa 2020 devait s’ouvrir en mars dernier avec un grand concert retransmis sur France Télévisions, elle a dû être décalée en raison de la crise sanitaire et du confinement. Mais son programme culturel demeure à côté d’un intense programme d’échanges de savoirs et de savoir-faire impliquant chercheurs, universitaires, artistes, scientifiques, artisans et penseurs pendant six mois.

Karin Tshidimba

Que pensez-vous de cet article?



Avec La Libre Afrique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :