lundi, janvier 18, 2021
Ituri : l’Association LORI porte plainte contre le bataillon des FARDC basé à Ezekere et Djokodjo pour violation des droits de l’homme
Afrique

Ituri : l’Association LORI porte plainte contre le bataillon des FARDC basé à Ezekere et Djokodjo pour violation des droits de l’homme


L’Association culturelle LORI regroupant le peuple Lendu, porte plainte contre le bataillon des FARDC basé à Ezekere et Djokodjo, dans le secteur Tatsi, dans le territoire de Djugu (Ituri).

Cette organisation affirme avoir répertorié plusieurs cas de bavures commises par des soldats des FARDC déployés à Ezekere et Djokodjo depuis le mois de novembre 2020. Cette organisation cite entre autres, des cas de pillage de petits et gros bétails; le centre médical de la place saccagé avec des biens emportés. Des habitations de la population n’ont pas été épargnées, jusqu’aux produits de champs.

Tout en saluant les efforts fournis par les forces loyalistes pour rétablir l’ordre dans ces entités, Célestin Tawara, Président de LORI, estime que les auteurs de ces actes doivent être punis.

Pour sa part, le Porte-parole des FARDC en Ituri, le Lieutenant Jules Ngongo, déclare ne pas reconnaitre ces faits. Cependant, le Lieutenant Jules Ngongo sollicite des enquêtes indépendantes pour tirer au clair ces accusations pour lesquelles l’Armée ne détient pas encore de preuves.

Justice-Plus, une organisation de défense et de promotion des droits humains salue la démarche de l’Association culturelle LORI.
Elle recommande à la justice de retrouver les auteurs de ces actes.

L’Auditeur militaire de la garnison de l’Ituri confirme avoir reçu la plainte. Il ajoute que les victimes de ces forfaits seront entendues avant d’identifier les responsables.  



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.