lundi, janvier 25, 2021
Sud-Ubangi : rapatriement volontaire des 1 183 réfugiés centrafricains
Afrique

Sud-Ubangi : rapatriement volontaire des 1 183 réfugiés centrafricains


Au moins 1.183 réfugiés centrafricains vivant dans le camp de Mole, à 35 km de la ville de Zongo, dans la province du Sud-Ubangi ont été rapatriés volontairement dans la periode du 10 au 25 novembre par la sous-délégation du HCR/Gbadolite, en collaboration avec les gouvernements de la RDC et de la RCA.

Les 1 183 réfugiés centrafricains, soit 328 ménages ont été reconduits à Bangui, ainsi que dans les préfectures d’Ombela M’poko et Lobaye, zones jugées sécurisées pour leur réintégration. 

Cette opération a connu un réel engouement parmi ces rapatriés. Non seulement elle a permis leur retour volontaire, digne et sécurisé au pays natal, après près de 7 ans de refuge en RDC, mais aussi la réunification de nombreuses familles centrafricaines. 

En raison de la pandémie de la COVID-19, le HCR et ses partenaires ont mis en place des mesures appropriées. Notamment, la prise de température, la fourniture des masques, les dispositifs de lavage des mains, le respect de la distanciation sociale. A cela s’ajoute la désinfection du centre de transit, ainsi que des engins ayant servi au transport des rapatriés et des personnels affectés à ces opérations. 

Une autre opération de rapatriement des réfugiés centrafricains avec ceux vivant au camp de Boyabu, à environ 20 kim de Libenge, province du sud-Ubangi, est programmée dès le 4 décembre prochain. 

A la suite de l’accord tripartite entre le HCR, la RDC et la RCA, 4.465 réfugiés centrafricains viennent d’être rapatriés jusque-là. 3.133 d’entre eux l’étaient déjà en 2019, puis 149 en mars 2020.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.