samedi, novembre 28, 2020
Madeleine Berre, Mo Ibrahim, Flavien Enongoué, Guy Christian Mavioga, Alex Bernard Bongo Ondimba, Pa Modou Jagne… Les tops et les flops cette semaine au Gabon
Gabon

Madeleine Berre, Mo Ibrahim, Flavien Enongoué, Guy Christian Mavioga, Alex Bernard Bongo Ondimba, Pa Modou Jagne… Les tops et les flops cette semaine au Gabon


Le capitaine de la sélection gambienne, Pa Modou Jagne, a tenu des propos polémiques cette semaine à l’issue de la rencontre contre le Gabon © DR


Qui s’est positivement distingué cette semaine au Gabon ? Qui s’est, à l’inverse, négativement illustré ? Nous avons sondé une trentaine de personnalités de toutes sensibilités, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Voici leur réponse. 

LES TOPS 

Madeleine Berre. La ministre de la Fonction publique est en première ligne pour défendre la réforme de la prime spécifique et la nouvelle prime de performance budgétaire dont l’objectif est de récompenser davantage les fonctionnaires méritants. Le nouveau système, entériné par le conseil des ministres ce vendredi, sera à la fois plus incitatif, plus équitable et plus transparent, mais heurtent certains conservatismes au sein des syndicats notamment (lire notre article).

Mo Ibrahim. Dans le dernier classement annuel sur la bonne gouvernance en Afrique publié cette semaine par sa Fondation, le Gabon gagne 13 places et se hisse au premier rang des pays d’Afrique centrale. Une performance qui s’explique notamment par l’amélioration du climat des affaires et la lutte désormais acharnée contre la corruption (lire notre article).

Flavien Enongoué. L’ex-ambassadeur du Gabon à Paris, remplacé à ce poste en septembre dernier par Liliane Massala, a été nommé vendredi en conseil des ministres ambassadeur à Rome. Un prestigieux point de chute pour ce diplomate aussi expérimenté que madré (lire notre article).

LES FLOPS

Guy Christian Mavioga. Accusé de mauvaise gestion et de népotisme par les syndicats et les salariés, le président du Bloc Démocratique gabonais (BDC) a été débarqué de ses fonctions de directeur général de la société Pizolub qu’il occupait depuis février 2019 (lire notre article).

Alex Bernard Bongo Ondimba. Après dix années à la tête de l’Agence nationale des Infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) comme directeur général, le petit frère du président de la République a été remercié de ses fonctions, en même temps que son directeur administratif et financier, lors du conseil des ministres de vendredi. Il a dans la foulée été nommé secrétaire général du ministère de la Communication, poste précédemment occupé par Liliane Massala avant sa nomination en septembre dernier comme ambassadeur du Gabon à Paris (lire notre article).

Pa Modou Jagne. Le capitaine de l’équipe gambienne de football, qui évolue dans le championnat suisse, a tenté de justifier l’accueil scandaleux réservé dans la nuit de dimanche à lundi aux Panthères du Gabon en déclarant que sa propre équipe avait déjà été victime par le passé de ce genre de pratique. La sélection gabonaise a dû passer la nuit à l’aéroport de Banjul qu’elle n’a quitté qu’au matin, à quelques heures d’un match finalement remporté 2 à 1 par la Gambie. La CAF, qui a besoin de redorer son blason et sa crédibilité, s’est auto-saisie du dossier. Au final, le Gabon pourrait s’imposer sur tapis vert. Pour les fans de football africain, ce ne serait que justice (lire notre article).



Avec LaLibreville

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.