jeudi, janvier 21, 2021
Lomami: sit-in des professionnels de santé pour exiger leur réintégration sur les listings de paie
Afrique

Lomami: sit-in des professionnels de santé pour exiger leur réintégration sur les listings de paie


Des professionnels de la santé publique de la province de Lomami ont organisé un sit-in jeudi 26 novembre, à l’assemblée provinciale, au gouvernorat de province ainsi qu’à la division provinciale de la santé. Ils exigent leur réintégration sur listings de paie des omis, la majoration de leur prime de risque et la reconnaissance de nouvelles unités professionnelles. 

Des sources locales renseignent que bien avant d’arriver sur les lieux du sit-in, les infirmiers membres de la Dynamique de syndicat des infirmiers du Congo (DYSICO), l’Union nationale des infirmiers et infirmières du Congo (UNIIC) et le Syndicat national des professionnels et maitrise en santé (SYNAPMS) étaient  d’abord réunis  au carrefour M’zée Laurent Désiré Kabila. 

Ils se sont rendus tour à tour à l’assemblée provinciale, au gouvernorat de province et à la division provinciale de la santé de Lomami. 

Les manifestants étaient munis des calicots où on pouvait lire  « Nous exigeons l’augmentation budgétaire de l’enveloppe allouée au secteur de la santé publique, la majoration barémique, l’alignement des gens qui ne bénéficiaient pas de prime ».  

Dans leur mémorandum lu à ces différents endroits par le président provincial du Syndicat national des professionnels licenciés, les manifestants exigent leur réintégration sur les listings de paie des omis, la majoration de leur prime de risque et l’alignement de nouvelles unités professionnelles de santé qui ne bénéficient pas de
la prime. 

Ils dénoncent aussi la diminution du budget affecté au
secteur de la santé en RDC, la suppression non justifiée et le blocage  de la prime de risque de certains professionnels de santé qui jadis bénéficiaient de cette prime dans la province. 

Le président de l’assemblée provinciale, le gouverneur de province de Lomami ainsi que le chef de la division provinciale de la santé qui les ont reçus, leur ont rassuré de leur implication favorable dans le rétablissement de ces hommes et
ces femmes en blouse blanche dans leur droit constitutionnel.

 



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.