dimanche, janvier 24, 2021
« Le Gabon est l’un des trois pays les plus exemplaires en Afrique en matière de droits des femmes » (Denise Epote sur RFI/TV5)
Gabon

« Le Gabon est l’un des trois pays les plus exemplaires en Afrique en matière de droits des femmes » (Denise Epote sur RFI/TV5)


Pour Denise Epoté, la journaliste vedette de TV5 MONDE / RFI, le Gabon figure parmi les trois meilleurs élèves en matière d’égalité homme-femme en Afrique © DR


Dans son émission hebdomadaire « Les têtes d’affiche de Denise Epoté » diffusée sur RFI et TV5 MONDE, la journaliste vedette revient sur les progrès réalisés en matière d’égalité hommes-femmes sur le continent et met en lumière les trois meilleurs élèves du continent. Parmi eux, le Gabon. Extrait. 

« Sur la 1ère marche du podium, l’Ethiopie (…) ; puis le Rwanda (2ème) (…) et le Gabon (3ème). Depuis quelques mois, le gouvernement est dirigé pour la première fois par une femme, Rose Christiane Ossouka Raponda, qui comporte un bon tiers de femme ministre, dont une ministre d’Etat chargée des relations. La Cour constitutionnelle est également dirigée par une femme, Marie-Madeleine Mborantsuo. Et en 2015, la présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson a succédé à une autre femme, Rosine Rogonde, qui a été présidente par intérim du pays en 2009 suite au décès du président Omar Bongo Ondimba. Pour veiller à l’égalité homme-femme, le gouvernement a mis sur pied un comité de pilotage intergouvernemental. »

Cette semaine, ce comité intergouvernemental (dénommé taskforce), présidé par le premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a été lancé au Gabon (lire notre article). Son objectif : mettre en œuvre les 33 propositions contenues dans un rapport remis au président Ali Bongo Ondimba par la première dame, Sylvia Bongo Ondimba, le 30 septembre dernier, qui vise à parfaire l’égalité entre les genres dans tous les secteurs de la vie (politique, économique et social) et lutter contre les violences faites aux femmes.

Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la « Décennie de la femme » décrétée en 2015 par le chef de l’Etat gabonais et fortement soutenue par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille, très active sur le sujet.

Ecouter l’intégralité de l’émission « Les têtes d’affiche de Denise Epoté » du 29 novembre 2020 en cliquant ici



Avec LaLibreville

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.