lundi, janvier 25, 2021
Kananga : deux cambriolages enregistrés la nuit dernière, 1 mort
Afrique

Kananga : deux cambriolages enregistrés la nuit dernière, 1 mort


Plusieurs coups de feu ont été entendus la nuit de dimanche à lundi 30 novembre 2020 dans plusieurs endroits dans la ville de Kananga. Des sources policières font état des échanges de tirs entre des policiers en patrouille et des bandits armés qui ont cambriolé dans deux quartiers de la ville, emportant de l’argent et des biens de valeur. Une personne a été tuée.

Le premier cambriolage a eu lieu vers deux heures du matin dans la localité SNEL au quartier Malandji. Un groupe de bandits armés s’est introduit dans une maison en creusant un trou dans le mur, renseignent des sources policières.

La propriétaire de la maison révèle que les bandits lui ont demandé où se trouvait «le docteur». Après avoir répondu qu’aucun médecin n’habitait chez elle, la dame a été contrainte de remettre de l’argent aux assaillants.

Avant de quitter le lieu, les bandits, habillés en tenue militaire, ont tiré sur la sentinelle qui est décédée sur place.

Quelques minutes après le cambriolage, ils ont croisé des policiers en patrouille sur qui ils auraient ouvert le feu. Des échanges de tirs ont eu lieu entre les deux groupes à plusieurs endroits de la ville, avant que les bandits ne s’enfuient, relate une source policière.

Au cours de la même nuit, un autre domicile a été cambriolé dans la localité Bianci dans le même quartier de Malandji.

Des bandits armés se sont introduits dans un domicile où ils ont emporté des bijoux et un téléphone. En sortant de la maison, ils ont croisé des policiers avec qui ils ont échangé des tirs avant de s’enfuir.

A en croire la police, il ne s’agit pas du même groupe de bandits qui est impliqué dans les deux cas. Le deuxième cambriolage a été mené par des personnes en tenue civile.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.