Incident à l’aéroport de Banjul : Refus du Gabon de se plier au protocole sanitaire au terminal
Afrique

Incident à l’aéroport de Banjul : Refus du Gabon de se plier au protocole sanitaire au terminal


Incident à l’aéroport de Banjul : Refus du Gabon de se plier au protocole sanitaire au terminal

La délégation gabonaise a refusé de se plier au protocole sanitaire en place au terminal dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, selon le ministre gambien des Sports.

Parlant de la mésaventure vécue par la délégation gabonaise à l’aéroport de Banjul, Matar Ba a, dans un communiqué publié le 16 novembre, livré leur part de vérité.

Le ministre gambien des Sports a réfuté les accusations d’avoir volontairement bloqué l’équipe gabonaise à l’aéroport de Banjul pendant plusieurs heures, tout en dénonçant une tentative de manipulation de l’opinion publique internationale par le Gabon.

Selon lui, cette situation découle du fait que le Gabon n’aurait pas respecté le protocole sanitaire
à l’aéroport de Banjul.«Nous avons appris avec stupéfaction et incrédulité l’attitude de la délégation gabonaise à son arrivée hier soir à l’aéroport international de Banjul.

Nous avons appris qu’à leur arrivée à l’aéroport international de Banjul, la délégation a refusé de remettre ses certificats de test Covid-19 aux responsables de la santé publique ; ils ont également refusé de se faire tester à l’aéroport et ont subi des comportements défavorables», a expliqué le ministre gambien des Sports.

 «Les responsables de la santé publique en service ne leur ont pas permis de quitter l’aéroport sans avoir été testés avant 5h30 du matin après que l’affaire a été signalée au commissaire de match», a ajouté Matar Ba dans son communiqué

 «Les responsables de la santé publique ont reçu l’assurance du ministre gabonais des Sports et l’ambassadeur que des tests seront effectués sur chaque membre de la délégation dans leur hôtel. C’est après cette assurance que la délégation a été autorisée à quitter l’aéroport», a affirmé le ministre gambien des Sports.

En attendant la part de vérité de la partie gabonaise, prévue le 18 novembre, la Confédération africaine de football (Caf) a entend faire toute la lumière sur cette affaire, à l’issue de laquelle des sanctions pourraient pleuvoir. Après avoir passé la nuit à l’aéroport, la délégation gabonaise a finalement pu entrer sur le territoire gambien. 

  Qualifications CAN 2021 : La RDC désormais à la troisième place du groupe D

 

 



Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.