lundi, janvier 25, 2021
Congo/Agriculture : Élaborer  un document de plaidoyer en faveur des producteurs agricoles
Afrique

Congo/Agriculture : Élaborer un document de plaidoyer en faveur des producteurs agricoles



Congo/Agriculture : Élaborer  un document de plaidoyer en faveur des producteurs agricoles

BRAZZAVILLE, 30 NOV (ACI) – La Concertation nationale des organisations paysannes et producteurs agricoles du Congo (Cnop-Congo) a organisé, le 27 novembre dernier à Brazzaville, un atelier de consultation, en vue d’élaborer un document de plaidoyer à soumettre aux pouvoirs publics et aux partenaires techniques et financiers.

L’élaboration de ce document a pour but de présenter les multiples difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs agricoles en cette période de Covid-19.

Cette consultation a été organisée sur le thème «Consultation/plaidoyer des producteurs agricoles sur l’impact de la Covid-19 sur l’agriculture familiale». «Cet atelier est l’occasion pour les agriculteurs et producteurs agricoles qui subissent de plein fouet les affres de la pandémie de la Covid-19 d’élaborer un document afin de mieux se préparer aux futures réunions avec les partenaires techniques et financiers», a dit le coordonnateur de la Cnop-Brazzaville, M. Malonga Didas, à l’ouverture de ladite concertation.

Ainsi, il a exhorté les exploitants agricoles à rassembler les éléments conséquents sur leurs difficultés sur le terrain et dans leur vie quotidienne, afin de mieux présenter la problématique aux pouvoir publics.

Au terme de leur concertation, ces exploitants proposeront un plan d’actions socioéconomiques d’urgence pour mitiger les effets recensés. Au regard de ce document, un  fonds devrait être alimenté par le gouvernement et les partenaires techniques et financiers, dans l’objectif d’accroitre la santé environnementale, économique et sociale de la collectivité.

Animant cet atelier par visioconférence, le spécialiste en communication et des questions de développement du territoire, M. Justin Mabika, a insisté sur la responsabilité de chaque groupement agricole et sur l’intérêt que les agriculteurs doivent accorder à ces travaux, car ils ont en charge la gestion du système et de la sécurité alimentaire de la nation.

Il a rappelé que le domaine agricole est «une chaîne qui intègre la production, la transformation, la distribution, la consommation et la gestion des déchets.

Selon lui, la situation des agriculteurs congolais est difficile, dans la mesure où les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la Covid-19, entre autres le confinement et la fermeture des frontières, ont eu pour conséquences la suspension de certaines activités qui ont entraîné la baisse de revenus des populations, la perte de salaires pour les travailleurs agricoles, la pertes de revenus pour les exploitants agricoles, alors que ces derniers n’ont bénéficié d’aucun filet de sécurité en termes de protection sociale ou d’assurance chômage. (ACI/Malcom Boukaka)



Avec ACI (AGENCE CONGOLAISE D’INFORMATION)

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.