dimanche, février 28, 2021
Beni : attaque de la position militaire de Senga par les Maï-Maï
Afrique

Beni : attaque de la position militaire de Senga par les Maï-Maï


La position militaire des FARDC de Senga en territoire de Beni a été attaquée par des hommes armés identifiés comme des Maï-Maï mercredi dernier.  

Face à cette situation, la société civile locale appelle l’armée à traquer tous les Maï-Maï récidivistes qui troublent la quiétude de la population dans la région. De son côté, l’armée appelle ces derniers à déposer les armes et à se conformer à l’appel du chef de l’Etat pour servir légalement sous le drapeau.  

Le porte-parole militaire des opérations Sokola 1 grand nord, lieutenant Antony Mwalushayi, promet que les FARDC vont mettre en pratique la demande de la société civile pour sécuriser d’avantage la population : 

 «  L’armée a pris en compte cette demande, du moins nous allons mettre en pratique la demande de la société civile pour sécuriser davantage la population. Vous avez des échos sur terrain, nous sommes en train de frapper tous ceux qui possèdent les armes. Alors, ceux  que nous considérons, ce sont les Maï-Maï qui ont accepté de déposer les armes et de suivre le processus de la paix. Mais pour ceux qui trainent encore dans la brousse, nous allons frapper. Et c’est ça même notre mission : c’est de frapper et d’imposer la paix ».  

Il poursuit : 

« Nous considérons les Maï-Maï comme des Congolais, ils doivent revenir à la raison. Ils sont différents des ADF qui sont un mouvement étranger. Alors, si vous voulez servir dans l’armée, ce n’est pas interdit, vous n’avez qu’à vous faire recruter officiellement et travailler sous le drapeau. »  

 



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.