jeudi, janvier 21, 2021
Terrorisme : La France visée par une série d’attaques à l’arme blanche
Afrique

Terrorisme : La France visée par une série d’attaques à l’arme blanche


Terrorisme : La France visée par une série d’attaques à l’arme blanche

Au moins trois personnes ont été tuées ce jeudi matin dans des une attaque au couteau dans la ville de Nice.

Au moins trois personnes ont été tuées ce jeudi matin dans une attaque à l’arme blanche à l’intérieur et aux alentours de la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice, en France. L’une des victimes, une femme de 70 ans, a été égorgée dans la basilique par les assaillants, rapportent les médias français. Selon le quotidien Le Monde, l’assassin présumé a été blessé par balles.

En urgence absolue, il a été conduit à l’hôpital. Lors de son arrestation, il a crié «Allah akbar» (Dieu est grand, en arabe), formule souvent utilisée par les terroristes islamistes.  Le Parquet national antiterroriste (PNAT) a ouvert une enquête pour «assassinat» et «tentative d’assassinat». Une autre attaque à l’arme blanche a également eu lieu cette même matinée à Avignon, dans le sud-est de la France. Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, avent d’être abattu.

Au cours de cette même journée, un vigile du consulat français de Djeddah, en Arabie Saoudite, a été blessé au couteau par un Saoudien. «L’assaillant a immédiatement été arrêté par les forces de sécurité saoudiennes après l’attaque. Le vigile a été emmené à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger», a annoncé l’ambassade de France dans un communiqué.  La représentation diplomatique a appelé les ressortissants français à la «vigilance maximale».

Cette série d’attaques intervient au moment où des manifestations contre la France et les appels au boycott des produits français se multiplient dans le monde arabe. Ces mouvements de contestation font suite aux déclarations d’Emmanuel Macron sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet, le fondateur de l’islam. Des propos tenus après l’assassinat du professeur français Samuel Paty, égorgé par un musulman tchétchène il y a deux semaines.  

 

 



Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.