jeudi, octobre 22, 2020
[Série] Le Gabon à l’heure du déconfinement : Les rassemblements politiques et syndicaux plus largement autorisés
Gabon

[Série] Le Gabon à l’heure du déconfinement : Les rassemblements politiques et syndicaux plus largement autorisés


Des militants du PDG, le parti majoritaire au Gabon © DR


Ce vendredi 16 octobre, sur décision du président Ali Bongo Ondimba, une nouvelle série de mesures d’assouplissement de l’état d’urgence sanitaire, mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, ont été adoptées. Parmi celles-ci, l’autorisation de se réunir jusqu’à 30 personnes dans le cadre des rassemblements politiques et syndicaux.

Hier, les autorités gabonaises, fort du succès de la riposte face au Covid-19, ont annoncé une nouvelle série d’assouplissement des mesures de restrictions prises pour freiner la propagation du virus.

Et elles n’ont pas éludées la question des attroupements politiques et syndicaux, contrairement à ce que certaines mauvaises langues avaient prédit.

Limités à 10 personnes depuis mars dernier, les rassemblements passent désormais à 30 personnes, à l’exception du Parlement et des établissements d’enseignement qui bénéficient d’une jauge plus importante.

Toutefois, des dérogations pourraient être accordées pour des événements relevant des « services essentiels et des institutions», a indiqué le ministre de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha.

Ce n’est donc pas tout à fait encore le retour à la normale. Mais on y prend peu à peu le chemin.



Avec LaLibreville

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.