vendredi, décembre 4, 2020
Journée ville morte à Beni : 14 personnes interpellées
Afrique

Journée ville morte à Beni : 14 personnes interpellées


Quartoze personnes interpellées, aussi quelques élèves et responsables des écoles ont été blessés lors des manifestations de la « Veranda Mutsanga » mercredi 28 octobre à Beni.

Ce groupe dit de pression protestait contre l’attaque et l’évasion d’un millier des détenus de la prison centrale de Kangbayi.

Selon le chargé de la communication de la police à Beni, les manifestants interpellés sont poursuivis pour trouble à l’ordre public, rébellion et coups et blessures volontaires pour s’être attaqué à certaines écoles de la ville.

Une attitude condamnée par le député Kiro Tsongo Grégoire, élu de cette ville, qui parle de manifestations violentes qui n’ont pas leur raison d’être :

« Je crois que c’est tout à fait légitime comme action mais ce qui l’est moins c’est la manière dont les choses se sont déroulées . Loin d’être pacifique ces manifestations ont plutôt été violentes , par ce que moi j’ai été même choque de voir des élèves , des écoliers qui ont été violentes qui sont rentre à la maison blesses et leur seul tort c’est d’avoir été à l’école ce jour-là alors que la Veranda Mutsanga avait décidé de décréter une journée ville morte. »

La police est entrain d’inventorier tous les dégâts commis dans les différentes écoles, lors de cette manifestation de la Veranda Mutsanga.  



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.