samedi, décembre 5, 2020
Grèves à Satram : 3,4 milliards de francs de pertes par mois
Gabon

Grèves à Satram : 3,4 milliards de francs de pertes par mois



DIG/ La facture est salée ! Selon la direction générale de la société Satram, les grèves à réplétion coûtent la somme de 3,4 milliards de FCFA par mois à l’entreprise depuis septembre 2019.

Un chiffre astronomique qui s’explique, indiquent ses dirigeants, par la perte de nombreux contrats dus à la démobilisation de son personnel et à l’immobilisation partielle de ses équipements.

L’entreprise ne réaliserait  plus que 600 millions de FCFA sur son chiffre d’affaires mensuel estimé à 4 milliards de FCFA.

Satram a été placée en redressement judiciaire le 28 février 2018 par le Tribunal de Port-Gentil. Le processus devrait s’achever en avril 2021.

Depuis la disparition en juin 2015 de son fondateur et des querelles interminables entre actionnaires, l’entreprise est quasiment en cessation de paiement avec comme conséquence, l’accumulation des impayés de salaires, des cotisations patronales auprès de la CNSS, ou encore de l’aggravation de sa dette vis-à-vis de ses fournisseurs.

Le 14 octobre 2020, la ministre de la Justice, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a organisé une séance de travail afin de trouver un terrain d’entente entre les différents acteurs impliqués.

 (Avec Le Nouveau Gabon)



Avec Direct Infos Gabon

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.