Gabon : Fabrication des bidons d’huiles moteur à Pizolub SA
Afrique

Gabon : Fabrication des bidons d’huiles moteur à Pizolub SA


Gabon : Fabrication des bidons d’huiles moteur à Pizolub SA

La société Pizo de formulation de lubrifiants (Pizolub) a lancé depuis le 2 octobre dernier, la fabrication de près de 8000 bidons pour le conditionnement d’huiles de moteur et industrielles.

Malgré ses difficultés financières à l’origine de la baisse drastique de son chiffre d’affaires – près de 87% – ces dix dernières années, la direction générale essaie de se donner un nouveau souffle.

En lançant à Port-Gentil la fabrication de près de 8000 bidons devant servir au conditionnement des huiles de moteur et industrielles, Pizolub SA répond ainsi à une commande du marketeur, Gab-Oil, entreprise 100% gabonais, qui a décidé de se lancer dans la commercialisation des lubrifiants en emballage plastique.

«La Société Gab-oil s’est ajoutée à notre répertoire client. De ce fait, on se doit de tout mettre en œuvre pour la satisfaire. Nos installations et nos équipements nous le permettent. Nos produits sont des produits de très bonne qualité et nous avons le matériel adéquat pour répondre aux exigences de tous nos démarcheurs», a expliqué le directeur industriel et technique de Pizolub, Pono Azaria.

En acceptant cette commande, la société veut continuer à contribuer à l’industrialisation du Gabon en satisfaisant pleinement la demande du marché intérieur. Ce, malgré le fait que son usine fonctionne à mi-temps, en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19.

La commande de Gab-Oil varie de 3000 à 8000 bidons de couleur grise. «Le respect de la qualité de nos bidons passe par la couleur, la forme, le moulage, ainsi qu’un test de validité», a ajouté le directeur technique. La société débutera par la fabrication des bidons de 5 litres avant d’évoluer vers ceux de 20 litres.

A travers cette commande qui oxygène un peu la société,  Gab-Oil place sa confiance dans les produits «made in Gabon» proposés par des entreprises locales. Pizolub SA est détenue à 52,83% par l’Etat gabonais. Cependant, l’entreprise croule sous le poids d’une dette estimée à près de 9 milliards de francs CFA.

  Gabon : Vers un désengagement du Groupe Total de sa filiale au Gabon ?

 

 



Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :