samedi, novembre 28, 2020
Evasion de la prison de Beni : le directeur de Kangbayi appelle la population à la vigilance
Afrique

Evasion à la prison de Beni : le procès assassinat Dr Muzoko reporté à une date ultérieure


Le début du procès de l’assassinat du Camerounais, Dr Richard Muzoko, consultant OMS, a été reporté à une date ultérieure.
Les premières audiences des présumés auteurs de ce meurtre, devraient se tenir à Butembo où il avait été assassiné, en pleine période de riposte contre Ebola.

Dans un entretien accordé lundi 26 octobre à Radio Okapi, le lieutenant-colonel, Vingi Kulanda, premier président de la cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu, indique que ce report est lié notamment à l’évasion des prisonniers de Kangbayi à Beni.

D’après lui, la majorité des prévenus serait parmi les évadés.

Pour sa part, le président de la société civile de Butembo, Pr Telesphore Malonga, s’inquiète de ce report.

Il souhaite voir ce procès démarrer pendant que les enquêtes sur les évadés se poursuivent :

“Dans notre droit, il existe aussi ce qu’on appelle la possibilité de condamner même des personnes ou de les juger en leur absence. Si le parquet militaire a les éléments essentiels pour dire bon, telle personne, telle personne, nous avons des preuves qu’effectivement elle a été impliquée, dans ce procès on peut la condamner par contumace. Ou au moins permettre à celle qui sont disponibles de se défendre et éventuellement de recouvrer leur liberté si elles ne sont pas impliquées dans cette affaire-là. Parce que finalement on va lier le sort peut être des innocents au sort des coupables qui ont la possibilité de s’évader alors que l’innocent qui dit je n’attends que ma libération n’a pas la possibilité de s’évader ou même peut être pas la volonté” .

Pr Telesphore Malonga estime que la justice militaire devrait organiser le procès, malgré ces évadés :
“Même si on continue à rechercher les personnes qui se sont évadées qui pourraient y être impliquées ou au moins de fixer le sort de celles qui ne se sont pas évadées qui sont disponibles et qui croient fermement à leur innocence”.



Avec Radio Okapi

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.