jeudi, octobre 22, 2020
Etat d’urgence sanitaire:La main douce d’Ali Bongo Ondimba
Gabon

Etat d’urgence sanitaire:La main douce d’Ali Bongo Ondimba


Libreville, Samedi 17 Octobre 2020 (Infos Gabon)-Le président de la République a décidé d’alléger cette mesure suite à une baisse remarquable de la pandémie du Covid-19. Mais, invite tout de même les Gabonais à ne pas baisser la garde.

C’est un ouf de soulagement à travers le pays suite à la décision du chef de l’Etat d’alléger l’Etat d’urgence sanitaire en vigueur depuis mars dernier après la découverte du premier cas du Covid-19 au Gabon. Dans une sortie sur sa page Facebook, Ali Bongo Ondimba a décidé d’assouplir les différentes mesures restrictives.  «Parce que nous avons pris très tôt les bonnes mesures pour freiner la circulation de la Covid-19; parce que vous avez largement respecté les gestes barrières et les mesures d’hygiène, l’épidémie de Covid-19 est aujourd’hui contenue au Gabon. Par conséquent, j’ai décidé d’assouplir certaines des dispositions prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire pour vous protéger», a-t-il souligné. «Ces décisions, qui impacteront positivement votre vie quotidienne, économique et sociale, seront rendues publiques ce jour par Mme le Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda», a poursuivi le numéro un gabonais.

Cette
mesure d’assouplissement décidée par le chef de l’Etat d’une baisse drastique
de la pandémie au Gabon. A ce jour, le pays compte déjà l’équivalent de 10 % de
la population testée. De l’inédit en Afrique (plus de 200 000 tests
effectués à date). Soit une moyenne désormais de 5000 tests / jour grâce à sept
laboratoires de tests. Le Gabon a l’un des taux de létalité les plus faibles
sur le continent (54 morts à déplorer, mais seulement 3 depuis juillet dernier),
compte un nombre de cas actifs désormais inférieur à 400  et un taux de
contamination très faible, voire quasi-marginal… Le Gabon est d’ailleurs
considéré en Afrique par les institutions internationales comme l’un des pays
les plus efficaces sur le plan de la riposte.

Une implication
personnelle d’Ali Bongo Ondimba

Si
l’épidémie de Covid-19 est aujourd’hui « contenue » au Gabon, nombre
d’analystes s’accordent à reconnaitre que c’est sans doute grâce à la
clairvoyance et au sens de l’anticipation du président de la République qui,
très tôt, a pris les bonnes décisions et à veiller à leur stricte application.
Le Gabon a, à ce moment-là, gagné un temps précieux sur le virus. Il y a aussi la
solidité du système de soins, la qualité des hôpitaux et le professionnalisme
des personnels de santé gabonais qui y sont pour beaucoup. La discipline
collective de l’ensemble des Gabonais qui, comme l’a fait remarquer Ali Bongo
Ondimba, ont largement respecté les mesures barrières et les règles d’hygiène.
Les populations ont consenti beaucoup d’efforts et de sacrifices pour parvenir
à ces résultats satisfaisants.

Les mesures
assouplies  

Il
s’agit du couvre-feu  qui est désormais ramené de 22h à 5h du matin à compter
de ce vendredi 16 octobre; des rassemblements, autorisés 10 personnes maximum
jusqu’à présent, qui le seront désormais pour 30 personnes maximum; de la
reprise totale des vols nationaux dès ce vendredi 16 octobre; de la réouverture
des restaurants à compter du 30 octobre prochain; de la réouverture des lieux
de culte à compter du 30 octobre prochain également.

Par
ailleurs, du coût des tests qui est fixé à 5 000 francs CFA à partir du 30
octobre prochain; d’une obligation d’un test de négativité de 14 jours est
imposée pour voyager sur le territoire national; d’une obligation d’un test de
négativité de 5 jours est imposée pour voyager à l’international; d’une
plateforme nationale numérique sera créée pour répondre à toutes les demandes
au sujet des dispositions en vigueur dans le cadre de l’état d’urgence
sanitaire.

Enfin,
les débits de boisson et les boîtes nuits demeurent fermés. Il est à noter qu’un
guichet d’accompagnement est mis en place pour aider les entreprises de ces
secteurs à passer le cap de la crise.

Appel à plus de
vigilance et de responsabilité

Malgré cette baisse drastique et ces résultats encourageants sur la pandémie, comme l’ont rappelé les autorités gabonaises, la situation demeure versatile. Ailleurs, comme en Europe, les comportements se sont relâchés. Résultat, l’épidémie de Covid-19, qui avait un temps décélérée, est repartie subitement à la hausse. Cela doit se traduire par le fait de continuer à appliquer les gestes barrières et à observer les mesures d’hygiène, comme la distanciation sociale, le port du masque, le lavage fréquent des mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique. « Je tiens à rappeler que si nous avons gagné une bataille, la guerre, elle, n’est pas terminée. J’appelle chacune et chacun à la vigilance, à la poursuite du respect des gestes barrières et de l’observation des règles d’hygiène, en particulier la distanciation physique, le port du masque ou encore le lavage régulier des mains», martèle Ali Bongo Ondimba. Il tient pour cela à prévenir qu’«un relâchement dans les comportements, tant individuels que collectifs, pourrait annihiler les sacrifices consentis depuis des mois et faire repartir l’épidémie». «C’est hélas la situation que l’on observe aujourd’hui par endroits dans le monde»,déplore-t-il. «Je sais pouvoir compter sur votre sens des responsabilités. C’est grâce à lui que nous sommes en mesure aujourd’hui d’assouplir certaines dispositions. C’est grâce à lui que nous retrouverons demain le cours d’une vie normale»conclut le chef de l’Etat.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon



Avec Info Gabon

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.