Coronavirus : Un entrepôt de vivres destinés à la distribution pillé au Nigeria
Afrique

Coronavirus : Un entrepôt de vivres destinés à la distribution pillé au Nigeria


Coronavirus : Un entrepôt de vivres destinés à la distribution pillé au Nigeria

Des milliers de personnes ont saccagé un magasin où était stockée de la nourriture destinée à être distribuée pendant le confinement.

Au Nigeria, les pillages contre les bâtiments publics et des entrepôts de nourriture se multiplient. Plusieurs milliers de personnes ont récemment envahi et pillé un immense entrepôt où étaient stockés des vivres à Jos, dans le centre du pays. Cette nourriture était destinée à être distribuée aux populations en mars et avril, pendant le confinement mis en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 dans le pays.

«Nous avions faim, et ils cachaient la nourriture !», s’est indignée une habitante à l’AFP.  «Pendant le confinement, ils étaient juste en train de cacher cette nourriture. Ça te fait réfléchir sur le genre de gouvernement que l’on a. On a souffert et pleins de gens sont morts de faim!», s’est désolée une autre habitante. La découverte de ces vivres sa ravivé la colère des populations au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique et premier producteur de pétrole du continent.

Le pays traverse actuellement une grave crise sociale. Les mouvements de contestation, nés il y a deux semaines contre les violences policières dans la capitale économique Lagos ont mué en manifestations contre le gouvernement et en «émeutes de la faim». Les Nigérians accusent les pouvoirs publics de corruption et d’incompétence. Au moins 56 personnes  ont été tuées dans tout le pays depuis le début de la contestation, selon Amnesty international.

 

 



Avec Afric Telegrah

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.