Bonjour

Dans certains services publics à Ouagadougou, on peut lire souvent : « Monsieur Y ne reçoit pas pendant les heures de service ». Si  les initiateurs de telles notes peuvent avoir de bonnes raisons de le faire, parce qu’on ne peut pas recevoir toutes sortes de visiteurs, ils oublient cependant qu’ils ont le devoir d’indiquer aux usagers quand ils sont disponibles. Cela  éviterait les désagréments, les lourdeurs administratives et répondrait mieux aux principes du service public.

 

Valérie TIAHOUN/YAMEOGO