jeudi, octobre 22, 2020
MONDE : LES INVESTISSEMENTS DE LA CHINE EN AUSTRALIE PLONGENT
DRAPEAUX : Austalie & Chine/DR
ActualitéMonde

MONDE : LES INVESTISSEMENTS DE LA CHINE EN AUSTRALIE PLONGENT

Les relations entre la Chine et l’Australie, déjà tendues sur toute une série de dossiers, se sont encore envenimées quand le Premier ministre Scott Morrison a appuyé les demandes américaines d’enquête sur l’épidémie de coronavirus.

MONDE : LES INVESTISSEMENTS DE LA CHINE EN AUSTRALIE PLONGENT
Le Premier ministre australie Scott Morrison/DR

La Chine est le premier partenaire commercial de l’Australie bien que les relations entre les deux pays ne cessent de se dégrader. Canberra a choisi d’exclure Huawei du déploiement de son futur réseau de 5G, et la Chine a invité les touristes et étudiants chinois à éviter le pays, imposer des taxes sur le bœuf et l’orge, et bientôt avec le vin australien.

Les investissements chinois en Australie ont presque diminué de moitié en 2019, selon des chiffres officiels publiés le 14 septembre, au moment où les relations bilatérales se détériorent. Les investissements chinois se sont élevés à 2,5 milliards de dollars australiens (1,5 milliard d’euros) en 2019, contre 4,8 milliards AUD en 2018, selon des chercheurs de l’Université nationale australienne. Le professeur Peter Drysdale, directeur de cette étude, a indiqué que le rachat du spécialiste australien des préparations bio pour nourrissons Bellamy’s par le géant chinois des produits laitiers Mengniu -pour 1,46 milliard AUD (plus de 900 millions d’euros) – représentait à lui seul plus de la moitié des investissements chinois en 2019.

MONDE : LES INVESTISSEMENTS DE LA CHINE EN AUSTRALIE PLONGENT
DRAPEAUX : Austalie & Chine/DR

Il s’agit de la troisième année consécutive de recul des investissements chinois. En 2016, ils s’étaient chiffrés à 15,8 milliards AUD (9,77 mds €). Cette chute dépasse largement la baisse des investissements étrangers globaux de la Chine en 2019 (-9,8%), suite à ces tensions politiques entre la Chine et ses partenaires, a indiqué Peter Drysdale. « Il est clair que ces dernières années, les investisseurs chinois ont jugé l’environnement australien moins sûr et se sont montrés plus prudents quant à la mise en oeuvre d’investissements en Australie », a expliqué ce dernier à l’Agence France Presse. Le gouvernement australien a décidé de durcir en juin 2020 les règles régissant les investissements étrangers dans le pays, afin d’empêcher ceux qui compromettraient la sécurité nationale. Pour le gouvernement chinois, cette mesure est une tentative de limiter l’influence croissante de la Chine dans le pays.

MONDE : LES INVESTISSEMENTS DE LA CHINE EN AUSTRALIE PLONGENT
Australie-Symbole : Opéra de Sydney /DR

Les relations entre la Chine et l’Australie, déjà tendues sur plusieurs dossiers, se sont encore envenimées quand le Premier ministre Scott Morrison a appuyé les demandes américaines d’enquête sur la gestion de l’épidémie de coronavirus, apparue à Wuhan fin 2019. Premier partenaire commercial de l’Australie, la Chine avait suspendu au printemps les importations de bœuf de quatre gros fournisseurs australiens, puis imposé des droits de douane de 80,5% sur l’orge de ce pays. En juin, la Chine a invité les touristes et étudiants chinois à éviter l’Australie, justifiant cette recommandation par des incidents à caractère « raciste » contre des personnes d’origine chinoise.

 

Avec Chine Magazine
DBNEWS, 17 septembre 2020

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.