vendredi, octobre 30, 2020
Afrique

Cameroun : Des soldats condamnés pour le meurtre de civils


Cameroun : Des soldats condamnés pour le meurtre de civils

Cinq militaires ont été condamnés entre deux et dix ans de prison pour avoir exécuté des femmes et des enfants.

Quatre militaires camerounais ont été condamnés, lundi 21 septembre, à dix ans de prison ferme et un autre à deux ans d’emprisonnement. Deux autres ont été acquittés. Ces soldats avaient été arrêtés après la diffusion, en juillet 2018 sur Internet, d’une vidéo virale montrant des hommes en uniforme militaire exécutant deux femmes et deux enfants dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Ils étaient jugés pour «coaction d’assassinat, violation de consignes et complicité desdits faits». Le gouvernement camerounais avait réfuté, dans un premier temps, les accusations sur de «prétendues exécutions sommaires attribuées aux forces de défenses camerounaises». Avant d’annoncer, le 11 juillet 2019, l’ouverture d’une enquête ordonnée par le président de la République «pour élucider cette affaire» et «en établir les responsabilités».

En août 2018, les autorités avaient annoncé l’arrestation de sept militaires. En février 2020, trois militaires ont été inculpés pour «assassinat» et écroués pour le meurtre de civils à Ngarbuh, dans la région du Nord-Ouest, en proie à la crise anglophone. L’armée camerounaise est souvent accusée d’exactions, ce que nie le gouvernement.

 

 



Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.