dimanche, septembre 20, 2020
Afrique

Nigeria: Un chanteur condamné à mort pour «blasphème»


Nigeria: Un chanteur condamné à mort pour «blasphème»

Yahaya Aminu Sharif a été condamné à la pendaison mardi pour avoir insulté le prophète Mohammed dans l’une de ses chansons.

Yahaya Aminu Sharif, jeune chanteur nigérian de 22 ans, a été condamné à mort pour «blasphème» mardi au Nigeria par un tribunal islamique de Kano, dans le nord du pays. Le musicien de gospel islamique a été condamné à la pendaison. Le tribunal islamique lui reproche d’avoir insulté le prophète Mohammed dans l’une de ses chansons.

Le procès s’est déroulé à huis clos et l’accusé «a plaidé coupable», a déclaré à l’AFP Baba-Jibo Ibrahim, porte-parole des autorités judiciaires locales. Le chanteur avait circulé en mars via WhatsApp, une chanson qui fait l’éloge d’un imam de la confrérie musulmane Tijaniya à laquelle il appartient.

Les critiques avaient jugé cette chanson blasphématoire au prétexte qu’elle élevait l’imam en question au-dessus du prophète. Des manifestants avaient brûlé la maison familiale de l’artiste et réclamé son arrestation. Le chanteur, en détention, peut faire appel de cette décision.

Plusieurs condamnations à mort ont déjà été prononcées par des tribunaux islamiques depuis que plusieurs Etats du nord du Nigeria ont adopté une version stricte de la charia au début des années 2000. Mais une seule a été exécutée jusqu’ici: un homme pendu en 2002 pour le meurtre de son épouse et de ses deux enfants.

 

 



Avec Afric Telegrah

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.