dimanche, septembre 20, 2020
Gabon

Gabon : Le PDG fait sa révolution… digitale


Gabon : Le PDG fait sa révolution… digitale
Séance de travail sur le digital au PDG © DR


Vendredi 7 août, le Parti démocratique gabonais (PDG) a lancé la première phase de son projet de gestion numérisée de son fichier de militants. Une petite révolution pour le parti majoritaire au Gabon, fondé il y a 52 ans. 

C’est assisté techniquement d’un expert extérieur que le centre d’études politiques du Parti démocratique gabonais (PDG, majoritaire) a procédé, le 7 août dernier au siège du parti, au lancement de la première phase du projet de gestion informatisée de son fichier de militants.

Ce projet de digitalisation permettra notamment une meilleure sauvegarde des dossiers les plus importants, de réduire les dépenses et d’améliorer l’organisation et la gestion administrative du parti, selon le Secrétariat exécutif du PDG. « Nous avons décidé de prendre franchement le virage du digital. C’est un tournant dans l’Histoire de notre parti. Il y aura de ce point de vue un avant et un après », explique l’un de ses responsables.

Entamée lors du congrès ordinaire de 2017, cette entreprise de digitalisation s’inscrit dans le cadre du projet plus vaste de régénération et de revitalisation du parti qui, en mars dernier, a soufflé ses 52 bougies. Elle devrait se poursuivre avec l’optimisation de sa présence sur Internet et sur les réseaux sociaux, fait savoir l’un de ses haut-cadres.

« Améliorer la structure informatique et utiliser de nouveaux canaux est fondamental. Mais l’important, c’est la manière dont nous allons interagir avec nos militants et avec l’opinion. Il faut montrer que le PDG est à l’avant-garde des idées, à la fois sur le plan national et sur le plan local, quartier par quartier, village par village. Qu’il sait générer des idées, mais également dialoguer. Bref, qu’il sait proposer mais aussi écouter (…) », indique un responsable du Bureau politique du Parti démocratique gabonais

« Pour résumer, le PDG doit être une plateforme d’idées et un espace de débat. Le digital est là pour nous aider à améliorer nos pratiques politiques et, in fine, rendre la gestion publique du pays plus efficace », conclut-il.



Avec LaLibreville

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.