lundi, septembre 21, 2020
Israël a mis en orbite un nouveau satellite espion
Afrique

Israël a mis en orbite un nouveau satellite espion


Un satellite espion israëlien lancé depuis une base du centre du pays, a annoncé le ministère israélien de la Défense, renforçant selon les médias les moyens de l’État hébreu de surveiller les activités de son ennemi l’Iran. »Le ministère israélien de la Défense et l’entreprise israélienne aéronautique et de défense Israel Aerospace Industries (IAI) ont lancé avec succès le satellite de reconnaissance ‘Ofek 16’ » à 04h00 heure locale (03h00 HB), a indiqué le ministère dans un communiqué.

« C’est un accomplissement extraordinaire » a salué le ministre de la Défense. Seuls treize pays dans le monde ont la capacité de lancer un satellite, souligne Benny Gantz.

Mais ce satellite de surveillance est surtout important sur le plan stratégique, juge Sima Shine, cheffe du programme Iran à l’Institut pour les études sur la sécurité nationale, un centre de recherche israélien: « Je ne pense pas que cela change radicalement la situation et les possibilités, mais Israël a mis en orbite un outil important qui lui permet de décider où regarder, comment regarder. D’avoir en temps réel des évaluations de lieux, de situations. Je pense que c’est important. » 

Israël a lancé son premier satellite Ofek en 1988 mais celui-ci, présenté comme un satellite de reconnaissance « électro-optique aux capacités avancées » est censé offrir de nouvelles possibilités dans le domaine du renseignement. Le ministère de la Défense n’a toutefois rien dévoilé de ces nouvelles capacités. Et il faudra encore plusieurs jours aux responsables sécuritaires du pays pour savoir si le satellite est pleinement fonctionnel, il est actuellement en phase de test.

« La supériorité technologique et le renseignement sont essentiels à la sécurité de l’État d’Israël […] Nous continuerons de renforcer et maintenir les capacités d’Israël partout et sur tous les fronts« , souligne Benny Gantz.

Aucun autre détail n’a été fourni sur la mission de ce satellite. Mais, selon la radio publique israélienne, cet engin entrerait dans le cadre de la surveillance des activités nucléaires controversées de l’Iran.

RSA



Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.