mercredi, septembre 23, 2020
Gabon

En amont du Sommet de la CEEAC fin juillet, son président en exercice Ali Bongo Ondimba reçoit le secrétaire général Ahmad Allam-Mi


En amont du Sommet de la CEEAC fin juillet, son président en exercice Ali Bongo Ondimba reçoit le secrétaire général Ahmad Allam-Mi
Le président du Gabon, qui est aussi celui en exercice de la CEEAC, a reçu ce vendredi 24 juillet 2020 au Palais du Bord de mer le secrétaire général de cette organisation sous-régionale, Ahmad Allam-mi © DR


Le chef de l’Etat gabonais, qui est également le président en exercice de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), a reçu ce vendredi 24 juillet le secrétaire général de l’organisation sous-régionale. 

Cette réunion intervient à quelques jours d’un sommet de la CEEAC prévu le 30 juillet prochain en visioconférence.

L’enjeu de cet grand-messe sera de faire le point sur la réforme « historique », adoptée en décembre dernier lors d’un sommet extraordinaire organisé à Libreville, qui modifie sensiblement l’architecture institutionnelle de la CEEAC.

A l’époque, l’adoption de cette réforme, véritable tour de force, avait été perçu comme un grand succès diplomatique pour le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs président en exercice de la CEEAC (lire notre article).

Depuis, le traité révisé de la CEEAC a déjà été ratifié dans 7 des 11 pays membres. Quant à la contribution au financement de la communauté, 6 d’entre eux ont pour l’heure rempli les exigences fixées. Autant d’éléments qui laissent augurer une entrée en vigueur prochaine du traité et la mise en place d’une « nouvelle CEEAC », selon les mots de l’ex-ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Autre enjeu du sommet du 30 juillet, la mise en place de la Commission, instituée pour rendre plus dynamique l’organisation sous-régionale, en lieu et place du Secrétariat général. Six postes seront à pourvoir au sein de cette nouvelle institution. Les candidatures présélectionnées seront validées lors du sommet des chefs d’État et de gouvernement du 30 juillet.



Avec LaLibreville

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.