vendredi, juillet 3, 2020
Journée mondiale contre le travail des enfants 2020
12 juin, Journée internationale contre le travail des enfants-2020-DBNEWS-ANNE MARIE DWORACZEK-BENDOME
À LA UNEFrance

Journée mondiale contre le travail des enfants 2020

La communauté internationale a célébré́ ce jour, 12 juin 2020, la journée mondiale de lutte contre le travail des enfants.

Journée mondiale contre le travail des enfants 2020
World Day Against Child Labour 2020 – Journée internationale contre le travail des enfants.

COVID-19: Protégeons les enfants contre le travail des enfants, maintenant plus que jamais!

En 2017, le monde comptait 218 millions d’enfants entre 5 et 17 ans qui exerçaient une activité économique dans le monde. Aujourd’hui même si les chiffres sont en baisse, on évalue cependant encore à 152 millions, le nombre d’enfants astreints au travail, parmi lesquels, 73 millions qui accomplissent des travaux dangereux.

Dans le document conjoint OITUNICEF  sur l’impact du COVID-19 sur le travail des enfants, publié le 12 juin 2020, les auteurs expriment la crainte de voir des millions d’enfants supplémentaires se retrouver dans l’obligation de travailler, « ce qui pourrait conduire pour la première fois en vingt ans à une hausse du travail des enfants ».

« Au moment où la pandémie saborde le revenu des familles, beaucoup d’entre elles pourraient recourir au travail des enfants si on ne leur vient pas en aide », souligne Guy Ryder, Directeur général de l’OIT. « En temps de crise, la protection sociale s’avère vitale, car elle permet de venir à la rescousse des plus vulnérables. Il est donc véritablement essentiel d’intégrer la question du travail des enfants dans le cadre plus large des politiques en matière d’éducation, de protection sociale, de justice, de marché du travail ainsi que des droits humains et des droits au travail », ajoute-t-il.

Accentuation de la pauvreté. À cause des effets liés au Covid-19, plusieurs études montrent qu’une hausse d’un point de pourcentage de la pauvreté conduit à une augmentation d’au moins 0,7 pour cent du travail des enfants. « En temps de crise, le travail des enfants devient un mécanisme d’adaptation pour de nombreuses familles », explique Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. « Lorsque la pauvreté augmente, que les écoles ferment et que la disponibilité des services sociaux est en recul, un plus grand nombre d’enfants se retrouvent poussés vers le monde du travail. Au moment où nous réinventons ce que sera le monde d’après COVID, nous devons nous assurer que les enfants et leurs familles disposent des moyens nécessaires pour surmonter des épreuves similaires dans l’avenir. On peut changer la donne grâce à une éducation de qualité, des services de protection sociale et de meilleures opportunités économiques. »

Journée mondiale contre le travail des enfants 2020
12 juin, Journée internationale contre le travail des enfants-2020-DBNEWS-ANNE MARIE DWORACZEK-BENDOME

Fermeture des écoles durant la pandémie. La fermeture temporaire des établissements scolaires touche actuellement plus d’un milliard d’apprenants dans plus de 130 pays

Les pistes pour enrayer les dégâts du coronavirus

En plus des constatations pertinentes, l’étude recommande des pistes pour circonscrire le désastre. Quant à L’OIT et l’UNICEF, ils mettent actuellement en place un modèle de simulation afin d’étudier l’impact du COVID-19 sur le travail des enfants dans le monde. De nouvelles estimations mondiales sur le travail des enfants seront publiées en 2021.

World Day Against Child Labour 2020

La journée s’achevée par l’organisé une table ronde virtuelle de haut niveau ayant pour thème : “Le COVID-19 et le travail des enfants: perspectives d’avenir en temps de crise”

A.M. DWORACZEK-BENDOME | 12 JUIN 2020 | @DworaczekBendom

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.